La grande aventure des petites Citroën
La grande aventure des petites Citroën


Vous êtes collectionneur et passionné de miniatures Citroën, rejoignez-nous, on est là pour cela et, c'est gratuit !
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
-59%
Le deal à ne pas rater :
Balance cuisine électronique Raniaco (batterie rechargeable)
6.99 € 16.99 €
Voir le deal

 

 Dakar : Les ZX Rallye-Raid entrent en scène

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
PTIOTECARETE
Admin
PTIOTECARETE


Masculin PRENOM : Alain
Localisation : 59260 HELLEMMES-LILLE - Nord
Date d'inscription : 12/12/2010
Messages : 6286
Age : 71

Dakar : Les ZX Rallye-Raid entrent en scène Empty
MessageSujet: Dakar : Les ZX Rallye-Raid entrent en scène   Dakar : Les ZX Rallye-Raid entrent en scène Icon_minitimeVen 2 Sep - 13:43

Dakar : Les ZX Rallye-Raid entrent en scène Sx_dak10

Avec les années 90, Citroën met les le grand braquet en s’engageant au Dakar avec la volonté farouche de vaincre.
L’usine s’en donne les moyens via Citroën Sport en engageant les hommes les plus aptes et en créant le matériel de compétition le plus stupéfiant de son histoire.
Les résultats ne se feront pas attendre.


Les ZX Rallye-Raid entrent en scène

PARIS-TRIPOLI-DAKAR 1991

Peugeot ne veut plus reprendre de désert et passe le relais à Citroën.
Sous la houlette de Guy Fréquelin, directeur de Citroën Sport, 4 équipages sont engagés sur ce Dakar 1991.

Leur monture est un prototype qui sous une carrosserie de ZX 2 portes dissimule les entrailles des défuntes 405 Peugeot de Rallye-Raid. Tout le monde attend au tournant cette nouvelle équipe qui compte tout de même de vieux briscards du Dakar , avec tous les moyens d’un gros constructeur et le but de faire mordre la poussière au seul rival avoué, Mitsubishi.

Les pilotes des 4 ZX sont Ari Vatanen (copilote Bruno Berglund), transfuge de Peugeot, champion du monde des Rallyes et vainqueur de tous les raids auxquels il a participé, Jacky Ickx (copilote Christian tarin), recordman des victoires aux 24 heures du mans et vainqueur du Dakar 83, Bjorn Waldegaard, autre champion du monde des rallyes, triple vainqueur du Safari Rallye au Kenya et Alain Ambrosino, trois fois champion d’Afrique des Rallyes, qui sera chargé de l’assistance rapide.

Le dimanche 30 décembre, dès le prologue qui se dispute près de Clermont-Ferrand, l’âpre combat Citroën Mitsubishi s’engage. Vatanen fait le spectacle et s’empare du meilleur temps, suivi immédiatement par le Pajero d’un transfuge du Championnat du monde des Rallyes, le suédois Keneth Ericsson.
Sitôt débarqué en Afrique et dès la première étape-marathon, le grand Ari part très fort. Sa ZX marche du feu de Dieu, mais il n’est pas le seul à vouloir faire parler la poudre. ericsson attaque aussi comme un forcené, passe même avant Vatanen... avant de se tromper de piste, de crever une roue et de perdre l’usage de son pont avant. Il réussira pourtant à rallier l’arrivée de la première demi-étape en en concédant que 8’44 au premier.
Si Vatanen est bien passé, il a perdu la tête de la course au bénéfice de Pierre Lartigue qui ira se perdre un peu plus loin. Bilan de cette première demi-étape : Ickx, bien revenu est en tête suivi de Lartigue à moins d’une minute devant Vatanen. Après une nuit de repos durant laquelle toute assistance est interdite, les concurrents s’élancent pour la seconde partie de cette étape-marathon. Franchissement de dunes et navigation sont au menu de cette étape à l’issu de laquelle toute l’équipe aux chevrons a le sourire puisque les 4  Citroën terminent dans les 5 premières places. Au classement général, les “jaunes” font 1er, 2e et 4e et le premier Pajero, celui de Fontenay est déjà à plus d’une heure. Ericsson est, quant à lui, 10e.

La suite du rallye sera marquée par une redoutable étape de cailloux bien durs dans laquelle on verra les meilleurs rouler au pas sur des kilomètres. Grâce au talent de son navigateur Ickx terminera 2e derrière Auriol et son Pajero, alors que vatanen perdra beaucoup de temps à suivre scrupuleusement les repères du road-book. 6 autos réussiront à rallier l’arrivée avant la tombée de la nuit.

Au cours des étapes suivantes Vatanen, qui a repris la tête, va pouvoir gérer son avance et l’on va assister à quelques beaux feux d’artifices de la part des Pajero qui se consolent de leur retard et des cinq heures de pénalité infligées à Lartigue suite à la rupture de sa boîte de vitesses. L’étape du Ténéré sera “avalée” à plus de 105 km/h de moyenne par Ericsson qui avouera : Je me suis bien amusé...

En revanche, la seconde partie de l’étape-marathon Agadez-Gao, sera une bien triste journée pour le rallye et pour Citroën. Le rallye passe sur une piste cassante (herbe à chameaux) qui va mettre à mal tous les espoirs de Citroën reposant sur Ickx et Waldegaard. A cause d’un incendie provoqué par le jet d’huile des amortisseurs antérieurs de la suspension arrière sur le turbo, les 2 ZX partent littéralement en fumée. Heureusement Vatanen et Ambrosino sont épargnés. Mais le pire est à venir. A l’entrée d’un village, Charles Cabanne, le chauffeur d’un camion d’assistance Citroën se fait abattre d’une balle dans la tête. On imagine l’ambiance qui règne au bivouac, d’autant que ce soir-là on attend Jacques Calvet.

Le décès de Charles Cabanne entraîne l’annulation de l’étape suivante, mais aussi la révolte parmi certains équipages qui réclament à l’organisation de filer directement vers Dakar en ne traversant pas la Mauritanie qui vient de déclarer son soutien à Saddam Hussein contre “l’impérialisme américain”. Gilbert Sabine ne cédera pas et après avoir obtenu la garantie de plusieurs ministères que la sécurité de l’épreuve serait assurée en Mauritanie, le rallye poursuit sa route. Vatanen lève le pied afin de préserver sa confortable avance, alors que les Pajero se livrent à un baroud d’honneur qui leur permet de grignoter chichement quelques minutes.

Malgré cette avance rien n’est encore joué et Guy Fréquelin aura encore quelques bonnes occasions de se faire des cheveux blancs. Notamment lorsque les 2 Citroën se perdront au cours de la seconde partie de l’étape-marathon Nema-Kiffa, ou lorsque Ari vatanen sera contraint de faire demi-tour en spéciale (ce qui est normalement interdit) pour aller rechercher le carton de pointage que son coéquipier, sans doute un peu stressé, a laissé dans les mains du commissaire de piste.

Dakar : Les ZX Rallye-Raid entrent en scène Gettyi10

L’arrivée de la ZX d’Ari Vatanen à Dakar passera presque inaperçue.
La guerre du Golfe et les premiers bombardements de l’Irak monopolisent l’attention des médias.

Heureusement, aucune réclamation ne sera déposée et alors que les premiers bombardements de l’Irak débutent, le Dakar se termine dans une certaine indifférence, avec Vatanen qui sur un fond de guerre du Golfe signe sa quatrième victoire à Dakar et la première des ZX. Ambrosino et Gallager terminent, eux, en 6e position.

Dakar : Les ZX Rallye-Raid entrent en scène Sx_dak12

Pas de champagne pour le premier podium d’Ari Vatanen sur la ZX Rallye-Raid, mais un incontournable verre de lait !

Source : Citroën Revue N° 4 - JANVIER 1995

ZX Rallye Raid Coupé Vatanen-Berglund vainqueur "Paris-Tripoli-Dakar" Jaune 1991 NOREV 1/43 M6 Interaction - "La légende du Dakar" N° : 14 - 2006

Il manque les logos "CAMEL" (Loi Evin contre les publicités pour les cigarettes et l'alcool !)  geek


Dernière édition par PTIOTECARETE le Ven 21 Jan - 20:27, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://aventure-citroen-min.forumactif.com
PTIOTECARETE
Admin
PTIOTECARETE


Masculin PRENOM : Alain
Localisation : 59260 HELLEMMES-LILLE - Nord
Date d'inscription : 12/12/2010
Messages : 6286
Age : 71

Dakar : Les ZX Rallye-Raid entrent en scène Empty
MessageSujet: Re: Dakar : Les ZX Rallye-Raid entrent en scène   Dakar : Les ZX Rallye-Raid entrent en scène Icon_minitimeSam 3 Sep - 17:13

PARIS-LE CAP 1992 :

CITROËN SPORT MET LE PAQUET !

Le cauchemar ! C’est sous ce titre que l’ensemble de la presse et des médias présente cette édition d’un “Dakar” qui, pour la première fois, ne va pas se terminer dans la capitale du Sénégal, mais beaucoup plus loin, en Afrique du Sud, au Cap ! L’organisateur de ce premier Paris-Le Cap, Gilbert Sabine, a décidé de lancer les concurrents dans une véritable transafricaine dont le trajet a été rallongé de 3. 000 km par rapport à l’année précédente (11. 473 km contre 8. 171 km). Les concurrents auront à traverser des pays comme la République Centrafrique, le Cameroun, le Gabon et le Congo dont les pistes, transformées en de gigantesques bourbiers lorsque s’achève la saison des pluies, sont réputées impraticables.

Alain Ambrosino, pilote de la ZX d’assistance rapide, qui connaît bien la région envisage le pire : Il arrive parfois que des voitures ou des camions chargés de bois restent bloqués plusieurs semaines en attendant que le sol redevienne un peu adhérent? Il leur est impossible d’avancer ou de reculer. En effet, les trombes d’eau qui s’abattent avec une violence rare sur les pistes sont capables de les transformer, en moins d’une heure, en de véritables rivières qui emportent tout sur leur passage. Une fois l’orage passé reste la boue, dont l’épaisseur peut atteindre plusieurs mètres et qui engloutit littéralement tout ce que l’on peut poser dessus, que ce soit une paire de bottes... ou un 4 x 4. Alain Ambrosino poursuit : Quand vous arrivez derrière un de ces obstacles, il n’est pas question de doubler sur ces pistes qui n’ont qu’une seule voie. La seule solution est de faire demi-tour, si vous y parvenez, ou de vous tailler un passage dans la forêt pour contourner le véhicule, ce qui est rarement possible. Une description pas très réjouissante de ce qui attend les équipages ! Et encore, Ambrosino omet de décrire la faune amicale (araignées et autres mille-pattes venimeux) qui se chargera de tenir compagnie à ceux qui auront le malheur de tomber en panne.

Pour mettre toutes les chances de son côté, Citroën Sport, tenant du titre, met le paquet. pour contrer Mitsubishi qui se fait de plus en plus menaçant, les ZX prototypes, affûtées pour les steppes d’un Paris-Pékin annulé en dernière minute, sont reconditionnées pour affronter les bourbiers de Paris-Le Cap. Les 5 voitures engagées sont confiées à des pilotes au palmarès élogieux : Ari vatanen sera navigué par Bruno Berglund, Jacky Ickx, qui compte bien exorciser le darme du Rallye des Pharaons au cours duquel son coéquipier a trouvé la mort, sera navigué par Dominique Lemoyne déjà deux fois vainqueur du Dakar avec René Metge. Ajoutez à ce Dream Team Bjorn Waldegaard, piloté par Fred Gallagher, sans oublier le petit nouveau Pierre Lartigue qui court toujours après la victoire au Dakar mais dont la valeur et la rage de vaincre n’est plus à démontrer. Lartigue sera navigué par Patrick Destaillats. Toutes ces “pointures” auront pour ange gardien Alain Ambrosino qui, au volant de la ZX d’assistance rapide sera navigué par Alain Guehennec, technicien moteur. Question logistique, Citroën Sport a vu aussi les choses en grand, puisqu’un P4 piloté par Maurice Chomat et Jacky Rocher sera suivi de 3 camions 4x4 d’assistance rapprochée et de 7 camions d’assistance lourde.

Dakar : Les ZX Rallye-Raid entrent en scène Sx_dak15

Impressionnante d'efficacité, l'équipe des mécaniciens de Citroën Sport refait une santé aux 5 ZX engagées pour le Paris-Le Cap

A la suite d’essais aussi spectaculaires qu’intensifs au Gabon, les ZX Grand Raid ont été revues dans de nombreux détails, visant à améliorer la protection des organes mécaniques contre la boue. La version à voie élargie apparue au Rallye des Pharaons est confiée en deux exemplaires, à Ickx-Lemoyne et Waldegaard-Gallagher.

C’est parti pour l’enfer ! La pluie que l’on n’attendait pas de sitôt fait son apparition dès le premier bivouac à Misratha. La première et courte spéciale (220 km) qui recèle pas mal de difficultés, fech-fech, cailloux, tôle ondulée et navigation, fait bien l’affaire d’Hubert Auriol qui l’emporte de 2 minutes sur Lartigue et sur Vatanen, Waldegaard se perd et laisse une heure dans l’histoire. La tornade s’abat dans la soirée sur la région de Syrthe transforme le bivouac en un océan de boue.

Le lendemain, cap au sud. Il ne pleut plus mais la température est largement au-dessous de 0°. Vatanen casse un porte-moyeu arrière et doit attendre très (trop) longtemps le P4 d’assistance. Mais un autre problème guette l’équipe. Pénalisés sur le routier en France, les camions d’assistance lourde sont loin, très loin derrière. Une erreur de logistique qui va se payer très cher.

L’étape du lendemain, que tout le monde aborde avec tristesse, suite à l’accident qui va coûté la vie aux deux pilotes du Land-Rover d’assistance de l’équipe Duc de Bourgogne, est une épreuve de navigation pure, sans road-book. Une formalité pour les équipages qui possèdent un système de guidage par satellite GPS. cette étape est remportée par Vatanen, mais son retard est déjà trop important pour qu’il puisse espérer encore lutter pour les premières places.

Dakar : Les ZX Rallye-Raid entrent en scène Sx_dak14

On comprend mieux pourquoi il est plus confortable d'effectuer la course en tête, plutôt que d'avoir à dépasser d'autres concurrents

Le lendemain, c’est Auriol et son Pajero qui s’emparent de la tête de la course, profitant des deux tonneaux de Bruno Saby. La première Citroën, celle de Waldegaard n’est que 6e et déjà à plus d’une heure.

Et ça continue de mal en pis. Au cours de l’étape suivante, les Pajero qui remportent un quinté sans appel vont asséner le coup de grâce à une équipe Citroën contrainte d’attendre jusqu’à minuit son premier camion d’assistance.

Durant toute la suite du rallye, les Pajero se contenteront d’assurer et Vatanen en profitera pour aligner scratch sur scratch. Mais il en faudrait beaucoup plus pour consoler Guy fréquelin puisque le trio de tête  constitué par les trois Pajero est inaccessible avec 2 heures et quarante minutes d’avance. Ce n’est pas la longue suite d’étapes neutralisées qui permettra à Citroën de défendre ses chances. Le forcing réalisé par les pilotes Citroën leur permettra cependant de terminer aux 4e, 5e, 6e, 7e et 9e places, avec dans l’ordre Waldegaard, Vatanen, Ickx, Lartigue et Ambrosino.

Dakar : Les ZX Rallye-Raid entrent en scène Sx_dak13

Deux vedettes du Dakar : la ZX et l'hélicoptère de la "Cinq"

Source : Citroën Revue N° 4 - JANVIER 1995

ZX Rallye Raid Coupé N°20 "Paris Le Cap" Jaune 1992 PROVENCE MOULAGE 1/43


Dernière édition par PTIOTECARETE le Ven 21 Jan - 19:29, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://aventure-citroen-min.forumactif.com
PTIOTECARETE
Admin
PTIOTECARETE


Masculin PRENOM : Alain
Localisation : 59260 HELLEMMES-LILLE - Nord
Date d'inscription : 12/12/2010
Messages : 6286
Age : 71

Dakar : Les ZX Rallye-Raid entrent en scène Empty
MessageSujet: Re: Dakar : Les ZX Rallye-Raid entrent en scène   Dakar : Les ZX Rallye-Raid entrent en scène Icon_minitimeDim 4 Sep - 13:30

PARIS-DAKAR 1993 :

Dakar : Les ZX Rallye-Raid entrent en scène Sx_dak16

Toute l’armada Citroën sur l’esplanade du Trocadéro. ZX et camions d’assistance ont troqué leur livrée jaune pour le désormais traditionnel rouge de la marque Citroën

LARTIGUE RATE DE PEU LA VICTOIRE

Pour son 15e anniversaire, le Paris-dakar adopte un parcours compacté dont l’arrivée se fera de nouveau à Dakar et non plus au Cap. Pour éviter que cette nouvelle édition ne se transforme en marche triomphale pour Mitsubishi, Citroën frappe fort en faisant appel à 5 pilotes d’exception : Pierre lartigue, récent vainqueur du Paris-Pékin 1992, Hubert Auriol, victorieux l’année précédente, Ari Vatanen plusieurs fois vainqueur du Dakar sur Peugeot, Timo Salonen, champion du monde des rallyes, et le fidèle Alain Ambrosino. Hélas les ZX qui, pour cause de loi Evin ont troqué leur livrée jaune aux couleurs de Camel pour une autre, rouge, aux couleurs de Citroën... et de Coca-Cola, vont être obligées d’abdiquer pratiquement dès la deuxième spéciale, suite à une véritable épidémie de crevaisons. Là où les Pajero, chaussés, eux-aussi pourtant, de Michelin ne crèveront que 20 fois sur l’ensemble du parcours, les Citroën devront sortir leur cric à une cinquantaine de reprises. Ces crevaisons à répétition semblent imputables aux voies extra-larges des ZX qui ne peuvent pas rouler dans les traces (quand elles existent !) et dont les pauvres pneus ramassent toutes les pierres accumulées sur le bord de la piste.

Dakar : Les ZX Rallye-Raid entrent en scène Sx_dak17

L’agencement des tentes et des camions de l’assistance Citroën ressemble à un bivouac de pionniers, comme les meilleurs western de John Ford.

Un Dakar sans “galère” étant inconcevable, c’est donc dans les dunes d’El Golea que les concurrents la vivront la plus intensément. Imaginez un trajet Paris-Marseille dont l’autoroute aurait été remplacé par une suite de plateaux de cailloux agressifs à souhait, agrémentés du franchissement d’un enchevêtrement de cordons de dunes dont le sable aurait à peu près le même consistance que la farine.

Dès le premier franchissement, à une centaine de kilomètres du départ, c’est Apocalypse Now, Wagner en moins... Parmi les ténors qui passent sans problème avant d’aller éclater à qui mieux mieux jantes et pneus sur les cailloux de la suite du parcours, c’est Saby et son Pajero qui s’en tire le mieux, prenant ainsi la tête devant les 2 Citroën de Lartigue et Salonen qui se retrouveront à la fin de cette étape - qui sera d’ailleurs annulée -, à plus d’une heure trente du leader. Ces trois équipages seront les seuls à rallier l’arrivée de cette étape dantesque avant la tombée de la nuit. pour les autres, cela tourne au jeu de massacre, à tel point qu’au petit matin, seuls 27 concurrents auront pu franchir la ligne d’arrivée, distante de 150 km seulement du dernier cordon de dune, le plus redoutable !

Dakar : Les ZX Rallye-Raid entrent en scène Sx_dak18

Attention ! on n’est pas passé loin du tonneau !

La suite du rallye sera entachée par la polémique qu’entraînera la ravitaillement “présumé” des 2 Citroën de tête en cours de spéciale. Acquittées par le collège des commissaires de course au bénéfice du doute, et sans doute aussi sous la menace d’un retrait global de l’équipe en cas de sanction, les ZX pourront poursuivre leur route jusqu’à Dakar. La victoire échappe encore à Pierre lartigue qui doit se contenter d’une pourtant fort belle 2e place, à 1 h 09’ 45 du vainqueur Bruno Saby. Auriol et Picard terminent en 3e position. Les 2 autres ZX, celles d’Ambrosino-Guehennec et de Vatanen-Delferrier terminent respectivement 7e et 8e.

Je n’ai pas de miniature de ZX Paris-Dakar 1993. Je sais qu’elle existe en kit chez PROVENCE MOULAGE sous la référence K 740. Ainsi que chez Mini Racing. Quelqu’un aurait-il l’un ou l’autre ou les 2 montés ?


Dernière édition par PTIOTECARETE le Ven 21 Jan - 19:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://aventure-citroen-min.forumactif.com
PTIOTECARETE
Admin
PTIOTECARETE


Masculin PRENOM : Alain
Localisation : 59260 HELLEMMES-LILLE - Nord
Date d'inscription : 12/12/2010
Messages : 6286
Age : 71

Dakar : Les ZX Rallye-Raid entrent en scène Empty
MessageSujet: Re: Dakar : Les ZX Rallye-Raid entrent en scène   Dakar : Les ZX Rallye-Raid entrent en scène Icon_minitimeLun 5 Sep - 11:23

PARIS-DAKAR-PARIS 1994

2 ZX AUX 2 PREMIÈRES PLACES

Intox ou info ? Citroën, dont les vues concernant l’organisation ne cadrent pas avec celles des responsables de l’épreuve, boude et décide de n’engager que 2 ZX Rallye Raid au lieu de 4. D’après le patron de Citroën Sport, Guy Fréquelin, la firme entend désormais accorder priorité aux épreuves de la Coupe du monde des Rallyes Tout Terrain, dont le Dakar ne fait pas partie. De ce fait, les voitures ne sont pas là pour gagner mais tout simplement pour accomplir, en profitant du voyage, des essais poussés. Après tout si une victoire se dessine en cours de route, il sera toujours temps de changer de message ! Les raisons de la grogne de Citroën et sa présence discrète sont expliquées dans un communiqué qui met en cause aussi bien l’organisation que le règlement du Dakar. Le premier reproche concerne le règlement détaillé du rallye qui n’était pas encore publié à la clôture des engagements, le second, le fait qu’aucune des dispositions souhaitées par Citroën, comme d’autres concurrents, pour clarifier l’épreuve et lui donner tout son caractère sportif n’ont été retenues. Citroën n’entend plus en effet investir des sommes énormes dans une compétition ou la victoire peut se jouer par la seule faute d’un road-book approximatif.

Dakar : Les ZX Rallye-Raid entrent en scène Sx_dak19

Entre Dakhla et Nouadhibou, Hubert Auriol et sa ZX sont “sur les rails”.

Ces fameuses dispositions dont le nouvel organisateur du Dakar, Fenouil, ne veut pas entendre parler afin de préserver les très hypothétiques chances des “privés” sont au nombre de deux :
1 . Que le contenu du road-book soit vérifié avant le départ et que ce contrôle, effectué par des tierces personnes, serve à établir des notes qui seraient communiquées à toutes les équipes.
2 . Que le tracé soit dévoilé aux concurrents bien avant le départ, ce qui permettrait de mieux étudier le terrain et d’éviter de perdre la course sur un simple “coup” de navigation.

Deux mesures irrecevables pour Fenouil qui estime que de telles dispositions permettraient aux grandes équipes d’effectuer des reconnaissances “au mètre près”, ce qui transformerait les raids en rallye de championnat du monde.

Toutes ces petites guerres intestines n’empêchèrent pas la caravane de s’élancer le 28 décembre sur un itinéraire particulièrement roulant qui mène les concurrents vers Dakar d’où, et c’est une première, il leur faudra revenir à Paris. D’emblée la bataille fait rage entre le Mitsubishi de Bruno Saby et la ZX Rallye-Raid de Pierre Lartigue. Un combat homérique qui va cesser dès la première spéciale africaine, puisque Saby se retrouve rejeté au fin fond du classement (dernier si vous préférez !) après avoir arraché un triangle de suspension sur un trou mal signalé. A l’arrivée à Dakar, qui n’est plus qu’une vill étape comme les autres, les deux ZX (Lartigue-Perrin et Auriol-Picard) sont respectivement 1er et 3e.

Dakar : Les ZX Rallye-Raid entrent en scène Sx_dak20

Confortablement installé, un spectateur privilégié asiste au passage d’Hubert Auriol. C’est quand même mieux qu’à la télé !

Entre les deux s’intercale le Mitsubishi Pajero de Shinozuka-Magne. Les 3 autres Pajero sont 4e et 5e alors que le malheureux Saby a réussi à remonter à la 18e place, se contentant désormais de jouer les assistances rapides pour ses petits camarades.

Le retour vers Paris se déroule sans incident pour les Citroën jusqu’à cette fameuse étape Atar-Nouadhibou qui traverse le désormais célèbre erg Azefäl, une redoutable succession de cordons de dunes. Sans phares et sans pare-chocs suite à une légère “touchette”, Pierre lartigue décide de ne pas affronter directement les dunes. Accompagné d’Auriol, il choisit de les contourner par le sud. Saby et Fontenay décident, eux, de tenter la route directe, s’engageant sans le savoir pour 30 heures d’ensablage-désensablage qui ne serviront à rien puisque la spéciale sera ensuite annulée. Tout le monde, les équipages Citroën en tête, saluera le courage et la ténacité de “Mitsu” avec d’autant moins de réserve que même s’ils avaient pu passer, ils n’auraient pas été en mesure d’inquiéter les Citroën. La victoire désormais ne peut plus échapper à Lartigue et même s’il devra encore accomplir plus de 450 km sans phares en suivant de nuit les traces d’Auriol, il remporte enfin son premier Dakar. Un Pierre Lartigue comblé qui ne tarit pas d’éloge sur la fiabilité de sa ZX sur laquelle, pourtant, de toutes nouvelles solutions techniques, comme la boîte à 7 rapports, n’avaient pratiquement pas été testées. Ce Dakar qui au départ ne devait être qu’un banc d’essai grandeur nature se termine donc en apothéose pour Citroën qui place ses 2 ZX aux 2 premières places.

Arrow Overdose de dunes

Dakar : Les ZX Rallye-Raid entrent en scène Sx_dak21

Enfin ! Depuis qu’il courait après une victoire au Dakar, Pierre lartigue, qui n’était pas venu là que pour tester de nouvelles solutions techniques, franchit en vainqueur la ligne d’arrivée de l’édition 1994. A défaut de feu d’artifice, une simple fusée de détresse !


Dakar : Les ZX Rallye-Raid entrent en scène 1994_z10
ZX Rallye Raid "Évolution 4" Coupé P. Lartigue et M. Perrin N°209 "Paris-Dakar" rouge 1994 NOREV 1/43 M6 Interactions - "La légende du Dakar" N° : 23 - 2007


Dernière édition par PTIOTECARETE le Ven 21 Jan - 19:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://aventure-citroen-min.forumactif.com
PTIOTECARETE
Admin
PTIOTECARETE


Masculin PRENOM : Alain
Localisation : 59260 HELLEMMES-LILLE - Nord
Date d'inscription : 12/12/2010
Messages : 6286
Age : 71

Dakar : Les ZX Rallye-Raid entrent en scène Empty
MessageSujet: Re: Dakar : Les ZX Rallye-Raid entrent en scène   Dakar : Les ZX Rallye-Raid entrent en scène Icon_minitimeMar 6 Sep - 14:06

LE TOTAL GRANADA-DAKAR 1995

CITROËN REMET LE PAQUET

La navigation du Dakar s'est souvent réalisée en eaux troubles ces dernières années. L'arrivée de Fenouil en tant que capitaine de bord ne ramena pas l'épreuve à plus de calme. Débarqué et mis aux fers par l'ASO (Amaury Sport Organisation), Fenouil n'est plus aux commandes.

Citroën Sport réengage 4 voitures au Dakar 1994. Quatre ZX Rallye Raid Évolution qui possèdent toutes des caractéristiques identiques, mise à part celle de l’espagnol Servia dont le pavillon et la planche de bord ont été rehaussés à cause de la forte stature de son coéquipier Jaime Puig. Les Citroën ZX Rallye Raid sont confiées aux équipages Pierre Lartigue-Michel Perin, Timo Salonen-Fred Gallagher, Ari Vatanen-Gilles Picard et Salvador Servia Costa-Jaine Puig. L’assistance rapide est assurée par un Peugeot P4 confié à Gérard Boin et Philippe Launay. Comme les années précédentes, l’assistance est confiée au Team George Groine qui engage 3 camions de courses 4x4 et 7 camions d’assistance lourde 6x6. Cette année, tous les camions participent à la course et devront suivre le même parcours que les autres concurrents, à la différence des années précédentes où les camions qui n’étaient pas engagés avaient la possibilité de suivre un itinéraire parallèle.

Dakar : Les ZX Rallye-Raid entrent en scène Sx_dak24

Les pilotes (à droite) et copilotes (à gauche) du Grenada-Dakar posent avec l'une des 4 voitures lors de la présentation officielle des équipages à la presse.
De gauche à droite : copilotes : G. Picard, J. Puig, M. Perin et F. Gallagher. Les pilotes : T. Salonen, A. Vatanen, P. Lartigue et S. Servia.

L’INVINCIBLE ARMADA DU TEAM CITROËN

Les 4 voitures portent quelques évolutions techniques par rapport au Dakar 1994, principalement orientées vers une amélioration du comportement et un meilleur confort de pilotage : allégement général d’environ 50 kg, répartition des masses plus axées vers l’avant, nouveau train avant, nouvelle démultiplication de la direction et assistance accrue. Une évolution des pivots arrière en mécano-soudure, désormais ventilés, permet également un meilleur refroidissement des freins et des transmissions durement sollicitées par les énormes débattements de suspension. Le moteur qui délivre 330 ch à 4. 500 tr/mn, a vu son couple amélioré à bas régime et a reçu une protection supplémentaire par détection de cliquetis, en cas de mauvaise qualité du carburant.

Dakar : Les ZX Rallye-Raid entrent en scène Sx_dak25

Le montage des ZX Rallye Raid Evolution dans les nouveaux locaux de Citroën Spot à Vélizy.

Cette année là, pour la première fois dans l'histoire du rallye, le départ de la course ne s'effectue pas de France, mais d'Espagne, de Grenade précisément, pour arriver comme de coutume à Dakar. La course se déroule désormais sur quinze jours, du 1er au 15 janvier en traversant six pays. Hubert Auriol devient le patron du Dakar sur le terrain et assiste ainsi aux performances de son ancien collège, Pierre Lartigue qui l'emporte devant Bruno Saby.

Désireux de renouer avec la tradition, le vainqueur des éditions 81 et 83 à moto et 92 sur quatre roues, relance les pré départs: Bruxelles (26 décembre), Milan (26 décembre) et... Paris (27 décembre). Et oui, Grenade - Dakar succède à Paris - Dakar - Paris. Comme ceux s'élançant de Belgique ou d'Italie, les concurrents quittant la Ville Lumière le feront comme bon leur semble, par le goudron ou sur un plateau. Puis il y aura le blanc de la Sierra Nevada, le jaune de la Mauritanie et le vert du Mali et de la Guinée.

Mitsubishi sonne la charge dès la première étape, mais sans compter sur le trio infernal  composé de Lartigue, Salonen et Vatanen épaulé par Servia : Tiercé gagnant à l’issue de cette étape pour le team Citroën Sport ! Pour la deuxième étape, .le brouillard ayant entraîné la neutralisation d'une partie de cette spéciale c’est, encore le trio, mais dans un ordre différent qui remporte l’étape, ainsi que la troisième.

Au cours des 4e et 5e épreuves, sur une piste très caillouteuse et dans un Atlas embrumé, Saby  sème les Citroën qui, accumulent les crevaisons. Le classement semble remis en cause !

Mais, Vatanen passe à l'attaque à son tour. Le Finlandais reprend plus de 8 minutes à Saby au cours de de la 6e et Lartigue remonte à la 3e place. Salonen quant à lui finit sur deux roues motrices après une casse du différentiel central.

A la 8e, les Citroën font le trou, c’est un doublé Vatanen, Lartigue.

Mais à la 9e, Vatanen casse contre une dune et Lartigue passe, le français devient leader du général. Il est désormais menacé par Saby.

Le proto de Saby accumule les problèmes de suspension. Ses espoirs de victoire s'envolent.
Entrée en Guinée sur des pistes étroites serpentant entre les arbres. Fontenay casse sa suspension.

Au cours de la treizième épreuve, Ari Vatanen doit abandonner avec Gilles Picard. Alors qu’il menait le rallye avec 45 mn d'avance mais un radiateur percé le fit rétrograder au classement avant qu'une sortie de piste ne détruise entièrement sa ZX. Heureusement, les deux hommes s'en sortaient sans dommages.

Dernier scratch à Dakar pour Saby devant Shinozuka chez “Mitsu” !.

A l’arrivée à Dakar 95, c’est Citroën qui est en tête du classement et c’est une nouvelle victoire pour Lartigue qui s'affirme comme un des grands du rallye raid.

Pierre Lartigue était le boss incontesté chez le team Citroën et même le grand Ari Vatanen, second pilote du team à l’époque, n’était pas parvenu à le déloger de son siège baquet (ndlr : siège professionnel installé dans les 4x4 de course).

Dakar : Les ZX Rallye-Raid entrent en scène Captu313


En 1995, au 15e rallye Paris-dakar, CITROÊN place deux ZX Rallye Raid dans les trois premières places du classement général



Dakar : Les ZX Rallye-Raid entrent en scène 1995_z10
ZX Rallye Raid "Évolution 4" Coupé P. Lartigue et M. Perin N°200 "Grenade-Dakar" rouge 1995 IXO 1/43 Réf. : RAC035

Dakar : Les ZX Rallye-Raid entrent en scène 1995_z11
ZX Rallye Raid "Évolution 4" Coupé P. Lartigue et M. Perin N°200 "Grenade-Dakar" rouge 1995 NOREV 1/43 M6 Interactions - "La légende du Dakar" N° : 29 - 2007


Dernière édition par PTIOTECARETE le Ven 21 Jan - 19:58, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://aventure-citroen-min.forumactif.com
PTIOTECARETE
Admin
PTIOTECARETE


Masculin PRENOM : Alain
Localisation : 59260 HELLEMMES-LILLE - Nord
Date d'inscription : 12/12/2010
Messages : 6286
Age : 71

Dakar : Les ZX Rallye-Raid entrent en scène Empty
MessageSujet: Re: Dakar : Les ZX Rallye-Raid entrent en scène   Dakar : Les ZX Rallye-Raid entrent en scène Icon_minitimeMer 7 Sep - 15:56

18 éme Dakar : LE DERNIER POUR CITROËN SPORT

J’ai retrouvé peu d’éléments pour cette dernière participation au “Dakar” de Citroën Sport. Si certains d’entre vous veulent agrémenter cet article de commentaires adéquates pour nous aider à y voir plus clair, qu’ils n’hésitent pas !

Dans la recherche d'un terrain de plus en plus difficile, Hubert Auriol, organisateur de l'événement 1996 réédite le trajet Grenade-Dakar de 1995.

Dakar : Les ZX Rallye-Raid entrent en scène Dak1996camions

Mais, il a mis sur pied un autre rallye impressionnant de Grenade à Dakar, avec encore plus de sections de marathon mortelles , et où les jours durent longtemps dans la chaleur torride du désert mauritanien où la températures atteint 45 degrés Celsius à maintes reprises.

La course offre comme à l'accoutumée des paysages splendides, les concurrents évoluent dans un décor de carte postale, ce qui répond pleinement à leurs attentes : «on vit dans un monde triste, on a besoin de s'évader, de découvrir, de rencontrer.»

Dakar : Les ZX Rallye-Raid entrent en scène Zx2011993
Cette photo montre français Pierre Lartigue dans la voiture Citroën ZX Rallye pendant le 12e étape du 18e Granada-Dakar rallye entre Kiffa et Kayes (Mauritanie).

Même parcours, plus de concurrents, une troisième victoire pour Pierre Lartigue qui inscrit ainsi son nom au « Panthéon du Dakar. »

Dakar : Les ZX Rallye-Raid entrent en scène Lartiguecarte1

Et Citroën qui inscrits 4 ZX Rallye Raid parmi les 5 premiers, ne laissant qu’une très honorable troisième place à Fontenay sur son Mitsubishi Pajero.

1 - LARTIGUE/PERIN CITROËN ZX Rallye Raid
2 - WAMBERGUE/GALLAGHER CITROËN ZX Rallye Raid
3 - FONTENAY/MUSMARRA MITSUBISHI Pajero
4 - VATANEN/PICARD CITROËN ZX Rallye Raid
5 - SERVIA/PUIG SANS CITROËN ZX Rallye Raid

Dakar : Les ZX Rallye-Raid entrent en scène Lartiguecarte2

Dakar : Les ZX Rallye-Raid entrent en scène 2emaudakar1996zxfredggu
Guy Fréquelin entre Wambergue et Gallagher seconds au Dakar 1996


Dakar : Les ZX Rallye-Raid entrent en scène 1996_z10
ZX Rallye Raid "Évolution 5" Coupé P. Lartigue et M. Perin N°201 "Paris-Dakar" rouge 1996 IXO 1/43 Citroën "Compétition" AMC 009 480 - 2003

Dakar : Les ZX Rallye-Raid entrent en scène 1996_z11
ZX Rallye Raid "Évolution 5" Coupé P. Lartigue et M. Perin N°201 "Paris-Dakar" rouge et sable 1996 NOREV 1/43 Réf. : 154121 - 2005

Dakar : Les ZX Rallye-Raid entrent en scène 1996_z12
ZX Rallye Raid "Évolution 5" Coupé P. Lartigue et M. Perin N°201 "Paris-Dakar" rouge 1996 NOREV 1/43 M6 Interactions - "La légende du Dakar" N° : 2 - 2006


Dernière édition par PTIOTECARETE le Mar 27 Fév - 14:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://aventure-citroen-min.forumactif.com
Mrv10

Mrv10


Masculin PRENOM : Hervé
Localisation : 10380 PLANCY L'ABBAYE - Aube
Date d'inscription : 08/08/2016
Messages : 257
Age : 52

Dakar : Les ZX Rallye-Raid entrent en scène Empty
MessageSujet: Re: Dakar : Les ZX Rallye-Raid entrent en scène   Dakar : Les ZX Rallye-Raid entrent en scène Icon_minitimeSam 27 Aoû - 16:07

ca, c'est du Majorette 1/18, donc la déco est un peu fantaisiste!!! enfin, je pense
Dakar : Les ZX Rallye-Raid entrent en scène Dscf6711

Dakar : Les ZX Rallye-Raid entrent en scène Dscf6710
Revenir en haut Aller en bas
PTIOTECARETE
Admin
PTIOTECARETE


Masculin PRENOM : Alain
Localisation : 59260 HELLEMMES-LILLE - Nord
Date d'inscription : 12/12/2010
Messages : 6286
Age : 71

Dakar : Les ZX Rallye-Raid entrent en scène Empty
MessageSujet: Re: Dakar : Les ZX Rallye-Raid entrent en scène   Dakar : Les ZX Rallye-Raid entrent en scène Icon_minitimeDim 23 Jan - 13:21

Bonjour,

en remettant, en partie, les photos qui ont disparues du sujet au court des années Crying or Very sad je suis tombé, sans me faire mal geek , sur une "autre" miniature de la ZX Rallye Raid "Évolution 4" Coupé P. Lartigue et M. Perin N°200 "Grenade-Dakar" rouge de 1995 au 1/43  Suspect Il s'agit d'un kit à monter en plastique (pas cher) de chez Heller, référence : 80191

Dakar : Les ZX Rallye-Raid entrent en scène 143zom10
Dakar : Les ZX Rallye-Raid entrent en scène Captu314
Dakar : Les ZX Rallye-Raid entrent en scène Zx_hel10
Dakar : Les ZX Rallye-Raid entrent en scène Zx_hel11
Dakar : Les ZX Rallye-Raid entrent en scène Zx_hel12

Si vous voulez ajouter une miniature à votre collection sans vous ruiner, c'est une bonne solution ! king

A tantôt
Alain Very Happy

_________________
Citroën est entré dans l'histoire. La notoriété est le fruit de sa reconnaissance, la pérennité, le reflet de son adaptation.
Revenir en haut Aller en bas
https://aventure-citroen-min.forumactif.com
Contenu sponsorisé





Dakar : Les ZX Rallye-Raid entrent en scène Empty
MessageSujet: Re: Dakar : Les ZX Rallye-Raid entrent en scène   Dakar : Les ZX Rallye-Raid entrent en scène Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Dakar : Les ZX Rallye-Raid entrent en scène
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SEANCE DEDICACE : Aurélien CHARLE - 2CV l'AVENTURE en rallye-raid
» Maquettes Heller 1/43 & Tamiya 1/48 - Scène de rue sous l'occupation
» DS 23 N° 112 au Paris - Dakar 1980
» Mes réalisations Heller au 1/43
» ROUES TRACTION CABRIOLET DAKAR 1982

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La grande aventure des petites Citroën :: PSA, naissance d'un groupe :: Les "sportives"-
Sauter vers: