La grande aventure des petites Citroën
La grande aventure des petites Citroën


Vous êtes collectionneur et passionné de miniatures Citroën, rejoignez-nous, on est là pour cela et, c'est gratuit !
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
-23%
Le deal à ne pas rater :
TV 75″ Xiaomi Mi TV Q1 – QLED, 4K UHD à 929€ (Via ODR)
929 € 1199 €
Voir le deal

 

 La simple histoire de la Citroën B14

Aller en bas 
3 participants
AuteurMessage
PTIOTECARETE
Admin
PTIOTECARETE


Masculin PRENOM : Alain
Localisation : 59260 HELLEMMES-LILLE - Nord
Date d'inscription : 12/12/2010
Messages : 6286
Age : 71

La simple histoire de la Citroën B14 Empty
MessageSujet: La simple histoire de la Citroën B14   La simple histoire de la Citroën B14 Icon_minitimeVen 9 Mar - 12:41

En 1919, André Citroën lance la 10 HP de Type A, la première voiture européenne à être produite en série, 7 ans plus tard, la B. 14 « Tout Acier » est présentée au Salon d'octobre 1926.

Après la 5 HP de Type C, elle fait partie des « Tout Acier » 10 HP de Type B. 2 à B. 15 mais, elle représente un progrès technique décisif par rapport à la B. 12.

- En 1924, André Citroën lança la B. 10, à carrosserie tout acier emboutie à froid et soudée électriquement. Au salon de 1925, la B. 2 et la B. 10 furent remplacées par la B. 12 qui conservait leur moteur (68 X 100 mm), mais s'en distinguait par un nouveau châssis et des freins sur les quatre roues.

- Au salon de 1926, la B. 14 succéda à la B. 12, elle aurait du s'appeler B. 13 mais pour éviter que le chiffre soit mal interprété par les superstitieux, Citroën passa directement au chiffre 14.
Elle présente plusieurs progrès importants par rapport à la B. 12. En effet, elle possède la carrosserie Tout Acier sur un châssis plus robuste et allégé suspendu sur quatre ressorts semi-elliptiques. Le moteur est plus souple et, pour la première fois sur une voiture de série, un "Servofrein" CITROËN, sous licence Westinghouse, à dépression au pied agit maintenant sur les quatre roues. Et bien que la publicité de l'époque la donnait pour une 10 CV, elle n'était, en fait, qu'une 9 CV. Elle possède un nouveau moteur 4 cylindres offrant une plus grande cylindrée : 1359 cc contre 1327 cc à la B2 (70 X 100 mm, 1540 cm3, 22 CV à 2300 tr/mn).

La simple histoire de la Citroën B14 Chassi10

Les 10 HP « Tout acier » de Type B. 14 étaient vendues soit sous forme de châssis – moteur pour carrossiers ou en voitures de ville et de tourisme :
- Torpédo Luxe à 4/5 places,
- Conduite intérieure Luxe à 4/5 places,
- Conduite intérieure modèle cabriolet à 3/4 places,
Ou voitures utilitaires de 500 kg. de charge utile sous forme de châssis pour carrossiers avec ou sans avant abrité,
- Camionnette bâchée avec avant de conduite intérieure,
- Voiture de livraison avec avant de conduite intérieure,
- Voiture ambulance à 2 brancards.  Arrow Tarif 1927

La simple histoire de la Citroën B14 Citroe39
La simple histoire de la Citroën B14 Citroe43
La simple histoire de la Citroën B14 Citroe44


- En Mars 1927, la version B. 14F (03/1927-10/1927) apparait , elle possède un châssis plus rigide ainsi qu'un moteur plus fiable (suppression de l'ovalisation des cylindres) Elle atteint une vitesse record de 80 km/h. Une gamme de carrosserie très étendue permet aux acheteurs d'avoir une B. 14 personnalisée.

Elle fut présentée en même temps au Salon de Paris de 1926 ainsi que dans les points de vente Citroën, ce qui pour l'époque était un exploit.
Elle sera la première Citroën à profiter de la peinture à la nitrocellulose. Ou il fallait avant 4 à 5 jours pour peindre une voiture, il faut maintenant grâce au nouveau tunnel à peinture installée, entre 9 et 10 heures afin d'obtenir un résultat de finition remarquable.
Elle était produite à la cadence de 400 exemplaires par jour et, elle était déjà distribuée par un réseau de 50000 concessionnaires.

- En Octobre 1927, la version B. 14G (10/1927-09/1928) sera l'ultime évolution de la B. 14. Cette nouvelle version représente une parfaite voiture familiale, en recevant comme modification principale, de nouvelles carrosseries à toit arrondi.

On la distingue immédiatement des modèles précédents par les formes de ses carrosseries ou l'on remarque le pavillon beaucoup plus arrondi à l'arrière et un nouveau capot avec des ouïes sur toute sa longueur. Pour la première fois, on note l'apport d'un signal stop placé près de la lanterne arrière et qui s'éclaire automatiquement au moment du freinage. La circulation d'eau dans le moteur est améliorée, la boite de vitesse est modifiée ainsi que les pneus Michelin.
La carrosserie Conduite intérieure devient moins angulaire, une Berline 4 portes 4 glaces et une Familiale 4 portes 6 glaces sur châssis rallongés apparaissent au catalogue.
La production dépassera les 500 véhicules /jour. Son succès fut immédiat grâce à un prix compétitif pour l'époque.

Autre nouveauté, la B. 15, camionnette de 1000 kg de charge utile, à cabine tout acier, conduite intérieure. Les voitures utilitaires de 1.000 kg. de charge utile sont dénommées B. 15 vendues sous forme de châssis pour carrossiers avec ou sans avant abrité et voiture ambulance à 2 ou 4 brancards.

Malgré une très grande cadence de sortie, elle fût toujours une voiture de luxe, y compris les deux utilitaires, la B. 14 de 500 kg de charge et la B. 15 de 1000 Kg. L'une et l'autre avaient, en effet, une cabine > conduite intérieure > très appréciée des utilisateurs, ce qui ne fut pas sans favoriser les succès des modèles de tourisme.

Les voitures utilitaires de 1.000 kg. de charge utile sont dénommées B. 15 vendues sous forme de châssis pour carrossiers avec ou sans avant abrité et voiture ambulance à 2 ou 4 brancards.

La simple histoire de la Citroën B14 B15_ca10

La simple histoire de la Citroën B14 1928_110

10 HP de type B. 14G Cabriolet 4 places Noir et jaune à filets marron, capote crème 1928 UNIVERSAL HOBBIES Atlas - "Passion Citroën" N° : 24 - 2005

La simple histoire de la Citroën B14 1927_110
10 HP de type B. 14G Torpédo Grand Luxe 1927 C.C.C. Exclusivité Club CITROMINI 2018 tirage limité à 120 exemplaires, N° 20 - 2018

La simple histoire de la Citroën B14 B_14_t12

La prochaine dans mes vitrines :  Suspect

La simple histoire de la Citroën B14 B14_bo10
10 HP de type B. 14 Boulangère 1928 C.C.C.
Merci Gérard  Wink

A tantôt
Alain  Very Happy

_________________
Citroën est entré dans l'histoire. La notoriété est le fruit de sa reconnaissance, la pérennité, le reflet de son adaptation.
Revenir en haut Aller en bas
https://aventure-citroen-min.forumactif.com
voitureminiature




Masculin PRENOM : Gérard
Localisation : 02690 ESSIGNY LE GRAND - Aisne
Date d'inscription : 06/03/2011
Messages : 1306
Age : 68

La simple histoire de la Citroën B14 Empty
MessageSujet: Re: La simple histoire de la Citroën B14   La simple histoire de la Citroën B14 Icon_minitimeVen 9 Mar - 14:50

Bonjour Alain et tous les autres,
Je vais terminer la mienne la semaine prochaine.
Je posterai des photos
Bon weekend
Revenir en haut Aller en bas
http://autosminiatures.free.fr
PTIOTECARETE
Admin
PTIOTECARETE


Masculin PRENOM : Alain
Localisation : 59260 HELLEMMES-LILLE - Nord
Date d'inscription : 12/12/2010
Messages : 6286
Age : 71

La simple histoire de la Citroën B14 Empty
MessageSujet: Re: La simple histoire de la Citroën B14   La simple histoire de la Citroën B14 Icon_minitimeSam 3 Oct - 13:06

Bonjour,

Partisan convaincu des vertus du taylorisme, André Citroën vit avec le désir forcené de démocratiser l’automobile, d'en faire un objet de grande diffusion accessible à tous.
Il a été bien plus qu’un constructeur en influençant considérablement le paysage automobile français de l’après Première Guerre mondiale en lançant sur le marché une 10 HP à la fois économique et fiable, richement dotée, à un prix enfin “abordable” grâce à l’industrialisation de sa fabrication. En quelques années et autant de dérivés de ce Type A, il impose sa vision à tous ses concurrents, faisant du matraquage publicitaire et du service après-vente une technique marketing imparable pour conserver la clientèle acquise.

Avec la B14G, dernière évolution de cette première famille, il vise même l’excellence dans une mouture techniquement aboutie qui préfigure le modèle qui lui succédera.

La simple histoire de la Citroën B14 Citroe54

La Citroën type B14 « Tout Acier » a été lancée au salon de Paris en octobre 1926, et bien que la publicitée de l'époque la donnait pour une 10 CV, elle n'était, en fait, qu'une 9 CV avec un moteur passant de 1452 Cm3 pour la B12 à 1538 Cm3 pour la B14 (pour plus de souplesse). La Citroën B14 reçoit un inédit 4-cylindres de 1 539 cm3 d’une puissance de 22 ch pour lui permettre d’atteindre une vitesse de croisière de 80 km/h. Elle représente un progrès technique décisif par rapport à la B12 avec son châssis allégé, contrairement à la B12, le freinage abandonne le tambour en sortie de différentiel pour se concentrer sur les quatre roues. En mars 1927, la B14 évolue en B14 F avec des cylindres ovalisés. cette Citroën mesure 1.41 m de large pour 4 m de long et a un empattement de 2.87 m, des freins à tambours, cinq places, la boite est renforcée et la suspension utilise désormais quatre ressorts à lames semi-elliptiques, obliques à l'arrière pour améliorer la tenue de route. Quatre freins à tambours au pied, direction adoucie et réservoir de plus grande contenance complètent le tableau et lui assure un grand succès avec plus de 100. 000 modèles fabriquées. Sans y paraitre, avec la B14 F André Citroën assène un grand coup à sa concurrence avec une auto très compétitive sur le marché, Citroën avec plus de 30% de part du marché des voitures neuves en seulement 10 ans prend l'ascendant sur les concurrents que sont Renault et Peugeot.

La simple histoire de la Citroën B14 Captu153

Produite à la cadence de 400 exemplaires par jour, elle était déjà distribuée par un réseau de 50. 000 concessionnaires. Citroën, grâce à la B14 et ses multiples déclinaisons, est devenu un acteur majeur sur le marché de l’automobile, prenant une dimension industrielle moderne avec 35. 000 employés, 4 usines, 11 filiales dans le monde et 500 agents dépositaires. Dotée d’un équipement étonnamment riche et de finitions soignées, la B14 a séduit une clientèle très large comme en témoignent les plus de 119. 000 exemplaires toutes versions confondues produits entre août 1926 et septembre 1928.

La simple histoire de la Citroën B14 Citroe53

Avec la B14G sort un nouveau modèle une familiale 7 places avec strapontins face à la route, celle-ci s'ajoutant aux 27 modèles de carrosseries existant déjà au catalogue : Berline, Torpédo (découvrable et sans montant), Torpédo commercial, cabriolet décapotable 2 et 4 places, coach 2 portes-4 places, conduite intérieure 6 glaces, familiale 7 places, conduite intérieure (4 portes, 6 glaces), coach (2 portes, 4 glaces), cabriolet ou encore coupé de ville (places arrière protégées mais places avant découvertes) , faux cabriolet en version 2 places ou 4 places. Coupé, Coupé de Ville, Landaulet, Normande, taxi, et Cabriolet. Malgré une très grande cadence de sortie, elle fût toujours une voiture de luxe, y compris les deux utilitaires, la B14 de 500 kg de charge et la B15 de 1000 Kg.

Le modèle que nous présentons est un Torpédo B14 F de la première année de production. Très élégant dans sa teinte jaune et ailes noir et sa très sobre capote Shocked

La simple histoire de la Citroën B14 10731810
La simple histoire de la Citroën B14 Type_b11
La simple histoire de la Citroën B14 Type_b10

La Citroën Type B14 disparue fin 1928, la B14 sera produite à près de 119. 917 exemplaires. Elle laissera la place à l'AC4.

Sources : AGUTTES, Philippe Dufresne – Gazoline, Philippe Baron – Stubs Auto

Alors, pour terminer, un article, une miniature cheers

La simple histoire de la Citroën B14 1928_110

10 HP Type B14 F Torpédo Jaune avec capote noire fermée 1928 CCC - Provence Miniatures "Exclusivité Club CITROMINI 2020 - 1ère offre" - 2020

A tantôt
Alain Very Happy

_________________
Citroën est entré dans l'histoire. La notoriété est le fruit de sa reconnaissance, la pérennité, le reflet de son adaptation.
Revenir en haut Aller en bas
https://aventure-citroen-min.forumactif.com
Gilou

Gilou


Masculin PRENOM : Gilou
Localisation : 68290 BOURBACH LE BAS - Haut-Rhin
Date d'inscription : 05/03/2012
Messages : 1161
Age : 59

La simple histoire de la Citroën B14 Empty
MessageSujet: Re: La simple histoire de la Citroën B14   La simple histoire de la Citroën B14 Icon_minitimeSam 3 Oct - 14:54

Voilà encore un très beau sujet cheers
Revenir en haut Aller en bas
http://vehiculesminiho.forumactif.com
Contenu sponsorisé





La simple histoire de la Citroën B14 Empty
MessageSujet: Re: La simple histoire de la Citroën B14   La simple histoire de la Citroën B14 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
La simple histoire de la Citroën B14
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CITROËN 2 CV - Un peu d'Histoire…
» Les jouets Citroën
» Toute l'histoire "CITROËN" EPA
» CITROËN 2CV - UNE HISTOIRE FRANÇAISE
» LA POSTE RACONTE CITROËN : UNE MARQUE, UNE HISTOIRE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La grande aventure des petites Citroën :: Les automobiles Citroën : Les véhicules sortis des chaînes Citroën avant-guerre :: 10 HP Type B14 de 1926 à 1928 : 119.467 ex.-
Sauter vers: