Vous êtes collectionneur et passionné de miniatures Citroën, rejoignez-nous, on est là pour cela et, c'est gratuit !
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 DEVOS - les traction d'après guerre

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
77traction

avatar

Masculin PRENOM : Pascal
Localisation : 77330 OZOIR LA FERRIERE Seine et Marne
Date d'inscription : 10/11/2011
Messages : 318
Age : 57

MessageSujet: Re: DEVOS - les traction d'après guerre   Mar 8 Nov - 20:20

Une partie de celles qui manquent sur les photos de la vitrine:

11 cv légère 1938 américanisé sur base heller:

Gris foncé verdâtre métallisé qui ressort mal sur cette photo.



Et noir avec une galerie! Ainsi qu'avec une troisième version de jantes que je n'avais jamais encore vu sur ce modèle (jante pilote en sus des deux versions présenté ici). Pas fréquente à priori...



Le fait de présenter une voiture accessoirisée (phares, marchepieds et calandre) permet également de présenter des modèles de différentes années sans trop de cohérence parfois...
1938 avec jantes pilote classique tout va bien mais aussi:
Avec les jantes à gros enjoliveurs (de quinze?) présente sur la gris foncé verdâtre métallisé.
Ou avec des jantes 1953 à quatre fentes comme la noire en gardant la caisse d'avant 1952... Quand y aura du soleil, donc pas tout de suite, je les photographierai avec d'autres versions de ce modèle: gris irisé (montage pro), brun doré et or métallisé. Les couleurs sont nombreuses sur cette version! Je la connais également en marron rougeâtre, en cuivré et en bronze.


Dernière édition par 77traction le Mar 15 Nov - 20:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
PIJO3007

avatar

Masculin PRENOM : Jean-Pierre
Localisation : 30129 MANDUEL
Date d'inscription : 05/05/2012
Messages : 859
Age : 63

MessageSujet: Re: DEVOS - les traction d'après guerre   Mar 8 Nov - 22:40

bonsoir
encore de beaux spécimens ! cheers
cette calandre me fait penser à celle-ci vue à Epoqu'auto (Lyon) ce week-end !



a+
JP
Revenir en haut Aller en bas
http://la-licorne-autos.forumactif.org/
77traction

avatar

Masculin PRENOM : Pascal
Localisation : 77330 OZOIR LA FERRIERE Seine et Marne
Date d'inscription : 10/11/2011
Messages : 318
Age : 57

MessageSujet: Re: DEVOS - les traction d'après guerre   Ven 2 Déc - 15:34

Après la belle d'Epoqu'auto

La 11 légère noire à jantes 1953 et avec galerie, rare version, en détail:









Le chassis gravé au lettrage non peint finition qui se retrouve sur d'autres version.



Attention en l'absence du nom Devos gravé ou peint il s'agit d'un montage issu d'un kit automany

et gris verdâtre métallisé dont le léger vert refuse d'apparaitre à l'objectif









Les petites ensembles:









La gris métallisé présente dans le livre de Marc Hermans et Fabien Sabatès L'encyclopédie des jouets et miniatures Citroën n'est pas un montage Devos, outre l'absence de gravure sur la base heller le traitement de la calandre et les roues heller l'en différencie malgré le surlignage des ouvrants
Revenir en haut Aller en bas
77traction

avatar

Masculin PRENOM : Pascal
Localisation : 77330 OZOIR LA FERRIERE Seine et Marne
Date d'inscription : 10/11/2011
Messages : 318
Age : 57

MessageSujet: Re: DEVOS - les traction d'après guerre   Mar 28 Mar - 16:14

Après une longue interruption, et un rayon de soleil, j'ai repris des photos de variantes non encore présentées

La 11 cv 1952 référence N2 avec des vitres de phares plus foncées sans klaxon numéro 76 elle fait suite immédiatement avec la 75 à galerie noire déjà présentée et assure le pendant avec la 62 présentant les mêmes phares foncés mais avec les klaxons. La 47 sans klaxon présentée ci-dessus avait des vitres de phare d'un jaune plus clair.



Pour mémoire les numéros 47 et 62:

Revenir en haut Aller en bas
77traction

avatar

Masculin PRENOM : Pascal
Localisation : 77330 OZOIR LA FERRIERE Seine et Marne
Date d'inscription : 10/11/2011
Messages : 318
Age : 57

MessageSujet: Re: DEVOS - les traction d'après guerre   Mar 28 Mar - 18:42

Deux versions de la berline 15 six 1953, au premier coup d'œil la galerie et la couleur des jantes ou des vitres de phare les différencient.



Mais aussitôt la hauteur du pare-chocs avant interpelle... sa hauteur de lame également



Vu de l'arrière sigle 15 six en relief ou peint, poignée et charnières de coffre différentes sont visibles...sans parler de la casse de l'un des pare-chocs ni de l'absence de la goulotte d'essence! Ainsi qu'un aspect moins fini des surfaces de carrosserie de la même voiture...



Le profil confirme ne serait-ce qu'une légère différence d'échelle... ainsi que l'absence des vitres latérales droites du modèle à galerie qui a en outre perdu une partie de la teinte des joncs latéraux, ce modèle a beaucoup souffert au cours de son existance...





Ces versions de la D1 ou D53 confirment une fois de plus les efforts de Roland pour améliorer sa production. La vue de dessous indique immédiatement l'antériorité du modèle à galerie. Comme la berline 15 cv 1954 déjà présentée, la 15 cv 1953 a ainsi également connu la même  évolution affectant les moules des châssis et des carrosseries et donc l'évolution d'échelle lors de la reprise du moulage par la société Provence Moulage, suite aux nombreux déboires, décris dans un courrier daté probablement de 1984.



Le fait que le modèle à galerie ne comporte pas de numéro pourrait 'il indiquer que Roland l'a vendu en dehors de la série en raison des multiples défauts l'affectant? J'attends de voir un numéro antérieur à 45 pour savoir si oui ou non le premier châssis a été distribué numéroté, peut être avec une carrosserie premier type corrigée avec une goulotte d'essence?. La césure de cette référence D53 (initialement D1) nouveau châssis est en tout cas intervenu beaucoup plus tôt que pour la D2 de 1954 (avant la voiture 45 au plus tard au lieu de la soixantaine de D2 sorties avant évolution)

Un modèle du même type que la numéro 41 existe sans sa plaque signalétique sous châssis, probablement indisponible lors de la livraison, symbole de période troublée, il porte pourtant le numéro 75 ... Il permet néanmoins de connaitre les progrès dans la rationalité des moules et donc des pièces détachées par Roland, à dater de cette époque le châssis reste le même seul change la signalétique de la référence (ex collection Francis Marty vendu sur E-bay)





Revenir en haut Aller en bas
77traction

avatar

Masculin PRENOM : Pascal
Localisation : 77330 OZOIR LA FERRIERE Seine et Marne
Date d'inscription : 10/11/2011
Messages : 318
Age : 57

MessageSujet: Re: DEVOS - les traction d'après guerre   Mer 30 Aoû - 17:32

Merci beaucoup!

Une nouvelle couleur pour la Langenthal capotée, après la précédente bronze foncé, un bronze doré beaucoup plus clair et surtout une autre fixation de la baguette de capot pour cette version qui porte le numéro 10. Dans ce cas pas de risque de manque de tension suite à un travail de la résine (et de problème de démontage pour retendre la fil) mais...





Un minuscule point de colle et ouf...







Pour comparaison avec la précédente version présentée





Il existe d'autre couleurs pour cette Langenthal non encore présentées , les recherches continues...
Revenir en haut Aller en bas
77traction

avatar

Masculin PRENOM : Pascal
Localisation : 77330 OZOIR LA FERRIERE Seine et Marne
Date d'inscription : 10/11/2011
Messages : 318
Age : 57

MessageSujet: Re: DEVOS - les traction d'après guerre   Lun 15 Jan - 17:41

Une illustration des difficultés des dernières années de la production de Roland avec la D50 sortie dans le cadre des 10 ans de la marque à compter de 1988. Celle avec l'inscription Devoir. P.a été livrée fin 1990 quelques mois avant le décès de Roland Devos, celle notée Minville . Fr. est de 1988 ou 1989.



Pour une fois pas de différence notoire dans le moule, la différence vient des pare-chocs au galbe différent et surtout pour celle notée Devoir P. un défaut flagrant de moulage sur les bananes. A cette époque Roland tente coûte que coûte de rentrer des liquidités et de livrer des modèles alors que les retards de livraison s'accumule, aussi dans cette fuite en avant suicidaire, Roland est contraint de livrer des modèles même imparfait... ce qui devait être pour lui un crève-cœur....



Revenir en haut Aller en bas
77traction

avatar

Masculin PRENOM : Pascal
Localisation : 77330 OZOIR LA FERRIERE Seine et Marne
Date d'inscription : 10/11/2011
Messages : 318
Age : 57

MessageSujet: Re: DEVOS - les traction d'après guerre   Lun 19 Fév - 18:20

Au début de ce post je vous ai présenté les deux couleurs de "série" de la D47, qui évidemment a connu quelques variantes: ces deux couleurs ont doublés depuis, ou presque....

Ici les couleurs par paire:



Ici en fonction de l'échelle légèrement différente comme d'habitude....



Il est plus simple pour les "dater" de contrôler les châssis que de mesurer ces Devos sorties à l'occasion des 10 ans de la marque:

1978-1988 peint ou gravé, hors-série sur la traverse arrière ou pas, couleur des lettrages etc...



Confirmation de ce qui a déjà été présenté pour d'autres années modèles.... Ou les limites de l'artisanat... n'est ce pas Roland?
Revenir en haut Aller en bas
77traction

avatar

Masculin PRENOM : Pascal
Localisation : 77330 OZOIR LA FERRIERE Seine et Marne
Date d'inscription : 10/11/2011
Messages : 318
Age : 57

MessageSujet: Re: DEVOS - les traction d'après guerre   Jeu 17 Mai - 16:58

Une nouvelle 15 six belge de 1949 faisant partie de la série des 10 ans de Devos, à la très légère nuance de couleur prêt identique?





Presque... une est de début de série , sans "Hors série" sur l'essieu arrière, l'autre date de quelques mois avant le décès de Roland, la mention "Hors série" est présente



Je sais je cherche la petite bête... geek
Revenir en haut Aller en bas
77traction

avatar

Masculin PRENOM : Pascal
Localisation : 77330 OZOIR LA FERRIERE Seine et Marne
Date d'inscription : 10/11/2011
Messages : 318
Age : 57

MessageSujet: Re: DEVOS - les traction d'après guerre   Jeu 17 Mai - 16:59

De même une nouvelle Langenthal sable doré (N° 69) à plaques française (noires) et venue rejoindre la première française (N° 26) et l'helvétique (plaques blanches, N° 107), déjà présentées. Bien "évidemment" son sable doré est le même que l'helvétique, son toit marron très foncé est quasiment noir, en tout cas plus foncé que l'helvétique, quand bien même les photos n'en rendent qu'imparfaitement compte ...





Les deux versions à plaques françaises, le volant gris très clair de la nouvelle est parfaitement visible! depuis cette photo l'essuie-glace manquant a été remis en place.



Je dois encore photographier un modèle identique en finition à la version helvétique pour les essuis-glaces mais avec des plaques minéralogiques française noires
Revenir en haut Aller en bas
PIJO3007

avatar

Masculin PRENOM : Jean-Pierre
Localisation : 30129 MANDUEL
Date d'inscription : 05/05/2012
Messages : 859
Age : 63

MessageSujet: Re: DEVOS - les traction d'après guerre   Jeu 17 Mai - 19:07

bonsoir
Pour moi, pas de différences !!!!
elles sont toutes belles !!! cheers

a+
JP
Revenir en haut Aller en bas
http://la-licorne-autos.forumactif.org/
77traction

avatar

Masculin PRENOM : Pascal
Localisation : 77330 OZOIR LA FERRIERE Seine et Marne
Date d'inscription : 10/11/2011
Messages : 318
Age : 57

MessageSujet: Re: DEVOS - les traction d'après guerre   Ven 1 Juin - 17:58

Toujours de petites variantes avec cette autre découvrable AEAT (N° 111) sur base 15 six 1948: même couleur écru du capotage mais carrosserie légèrement plus claire et surtout phares additionnels longue-portée en lieu et place des klaxons...





Légère différence de teinte de la sellerie et volants différents , les poignées de capotage au dessus du pare-brise sont figurées par de la peinture argenté.



A l'arrière le pare-chocs est bien en deux parties pour permettre l'ouverture de la malle AEAT contrairement au modèle comparatif plus ancien.





Le numéro 111 se retrouve souvent associé à la dédicace à Monsieur Rambaud, cette association numéro/client est fréquente à partir de courant 1981 avec les clients réguliers de Roland. Une façon de fidéliser la clientèle qui ainsi peut se prévaloir d'une certaine ancienneté dans la marque surtout si le numéro associé régulièrement est bas... Au début si les numéros sont souvent les mêmes, le nom du collectionneur n'y était pas associé, le rachat de collections le démontre parfaitement.

Revenir en haut Aller en bas
77traction

avatar

Masculin PRENOM : Pascal
Localisation : 77330 OZOIR LA FERRIERE Seine et Marne
Date d'inscription : 10/11/2011
Messages : 318
Age : 57

MessageSujet: Re: DEVOS - les traction d'après guerre   Ven 15 Juin - 13:24

Toujours de nouvelles variantes avec les 11 légères américanisé Devos\Automany sur base Heller

Nouvelle couleur et enjoliveur reprenant la teinte de la carrosserie:





En comparaison avec une teinte proche déjà présentée:



Revenir en haut Aller en bas
77traction

avatar

Masculin PRENOM : Pascal
Localisation : 77330 OZOIR LA FERRIERE Seine et Marne
Date d'inscription : 10/11/2011
Messages : 318
Age : 57

MessageSujet: Re: DEVOS - les traction d'après guerre   Ven 15 Juin - 13:25

Avec Roland les variations semblent infini, pourtant dans le cas de ce transkit sur base Solido référence X rien ne semble différencier ces deux découvrables AEAT sur base d'après guerre avant 1952 (phares peints de la couleur de la carrosserie et essuie-glace en haut du pare-brise)





Il faut les retourner pour noter la présence ou l'absence du R. de la signature:



Les deux d'après guerre en comparaison avec une base d'avant guerre (phares chromés), toutes arborent le même teinte de carrosserie mais pas la même teinte de sellerie et même de capote

Revenir en haut Aller en bas
77traction

avatar

Masculin PRENOM : Pascal
Localisation : 77330 OZOIR LA FERRIERE Seine et Marne
Date d'inscription : 10/11/2011
Messages : 318
Age : 57

MessageSujet: Re: DEVOS - les traction d'après guerre   Ven 15 Juin - 14:57

Une deuxième 11 cv 1953 (N° 111) est arrivée dans ma collection:





Apparemment rien de nouveau...



Vue de dessus l'ont perçois une légère variation de la teinte du gris fumé...légèrement plus clair



Par contre le profil permet de constater que les enjoliveurs ne sont plus de la couleur de la carrosserie



Le dessous marque lui la césure entre les premiers moulages des versions à coffre dont Roland se plaignait et ceux réalisés ultérieurement par Provence Moulage. Là encore la voiture perd environs 1,5 mm. Nous avions déjà constaté ce phénomène sur les autres versions de traction post 1952.

Revenir en haut Aller en bas
77traction

avatar

Masculin PRENOM : Pascal
Localisation : 77330 OZOIR LA FERRIERE Seine et Marne
Date d'inscription : 10/11/2011
Messages : 318
Age : 57

MessageSujet: Re: DEVOS - les traction d'après guerre   Ven 15 Juin - 15:36

Trois nouvelles références E, familiale 1954/55 illustrant la transformation au gaz d'une 15 six lors de la crise de Suez, sont également rentrées, une est un choix personnel en raison de sa teinte, les deux autres ont été le déclencheur de l'achat d'un lot de Devos par ailleurs perfectible.

La première du début de série (N°53) présente une nuance plus foncé, j'ai choisi de vous la présenté telle que je l'ai reçu, mais elle complète malgré ses phares résine peints (sans vitres) ainsi que ses pare-chocs résine décollés. En parfait état au final une fois les divers éléments recollés.

Point remarquable elle est daté de novembre 1979 et il y est inscrit Bruxelles... Modèle commémorant une exposition en Belgique? je vais devoir enquêter, mais peut-être des collectionneurs d'Outre-Quiévrain pourront nous renseigner...



Ici en comparaison avec les deux autres déjà présentes dans ma collection, la différence d'échelle est perceptible également...Le plus étonnant est que bien que la carrosserie soit plus courte les bouteilles de gaz sont d'un diamètre supérieur!



La raison de l'achat du lot: illustrer la gestion calamiteuse du suivi des commandes par Roland....Regardez bien deux numéro 110 quasi identiques bien qu'il manque un pare-choc arrière à l'une d'elle, et dans ce cas pas de pièce disponible...
Bien évidemment ces voitures se sont retrouvé dans la même collection. Roland aurait 'il oublié qu'il avait déjà envoyé cette voiture?

Après les modèles surnuméraires sans numéro pour prolonger des séries "terminées" voici l'illustration par un doublon consternant de la difficile gestion des commandes par Roland, sa sincérité n'étant pas en cause à mon avis, il ne vendait "que" x exemplaires numérotés.



La différence de teinte des bouteilles de gaz est essentiellement due à l'éclairage



La seule différence notable, et encore, le nombre de lignes écrites sur les bonbonnes, notez le cadran de pression du gaz peint à la Roland!



Revenir en haut Aller en bas
77traction

avatar

Masculin PRENOM : Pascal
Localisation : 77330 OZOIR LA FERRIERE Seine et Marne
Date d'inscription : 10/11/2011
Messages : 318
Age : 57

MessageSujet: Re: DEVOS - les traction d'après guerre   Ven 15 Juin - 17:30

Une nouvelle variante de la 15 six Langenthal N° 45 (essuie-glaces droit en V des premières versions)



La capote est noire au lieu de marron très foncé (différence peu visible sur ces photos)





en comparaison avec le modèle N° 69 de même teinte ( mais essuie-glaces à l'horizontal et capote marron très foncé) également dans la collection:





Le châssis n'est pas du même moule tout en étant très proche, l'embout du pot d'échappement a déjà changé de forme (voir plus haut dans ce post) et la face intérieure des roues s'est colorisé.
Revenir en haut Aller en bas
77traction

avatar

Masculin PRENOM : Pascal
Localisation : 77330 OZOIR LA FERRIERE Seine et Marne
Date d'inscription : 10/11/2011
Messages : 318
Age : 57

MessageSujet: Re: DEVOS - les traction d'après guerre   Ven 15 Juin - 18:20

Une nouvelle D47 gris anthracite très foncé quasiment noir, à part cette teinte extrême elle ne présente pas d'autre spécifications nouvelle que le cache de la vis avant du châssis bombé au lieu de plat pour cette version tardive.







Revenir en haut Aller en bas
PIJO3007

avatar

Masculin PRENOM : Jean-Pierre
Localisation : 30129 MANDUEL
Date d'inscription : 05/05/2012
Messages : 859
Age : 63

MessageSujet: Re: DEVOS - les traction d'après guerre   Sam 16 Juin - 8:09

Bonjour
Sujet très très pointu !Basketball
quelle collection ! cheers

merci pour les photos et explications du spécialiste !
a+
JP
Revenir en haut Aller en bas
http://la-licorne-autos.forumactif.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: DEVOS - les traction d'après guerre   

Revenir en haut Aller en bas
 
DEVOS - les traction d'après guerre
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» [Collection] Ciné diverses d'après-guerre (1944-1950)
» Sherman Français après guerre
» Plum pudding d’après guerre, sans œufs
» Quid des gmc après-guerre?
» Citroen Traction 11 Cv Armée Française après guerre (1946) Tamiya 1/48 ref: 32517

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La grande aventure des petites Citroën :: La période Michelin, la faillite évitée :: Traction-Avant jusqu'à 1957 : 758.948 ex. "toutes versions confondues".-
Sauter vers: