La grande aventure des petites Citroën


Vous êtes collectionneur et passionné de miniatures Citroën, rejoignez-nous, on est là pour cela et, c'est gratuit !
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
-46%
Le deal à ne pas rater :
Montre connectée HONOR Band 5 Sport
14.44 € 26.99 €
Voir le deal

 

  Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949

Aller en bas 
AuteurMessage
PTIOTECARETE
Admin
PTIOTECARETE

Masculin PRENOM : Alain
Localisation : 59260 HELLEMMES-LILLE - Nord
Date d'inscription : 12/12/2010
Messages : 5254
Age : 69

 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Empty
MessageSujet: Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949    Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Icon_minitimeMer 26 Jan - 17:54

Image hébergée par servimg.com

DEUTSCH & BONNET

D.B. est une petite marque bien Française née de la rencontre de deux passionnés de course automobile installés à  Champigny sur Marne, à  l’Est de Paris :

Né en 1904, René Bonnet est un “auto”didacte. A l’âge de 10 ans, il quitte l’école et est garçon de ferme jusqu’en 1929 où il reprend le garage de son beau-frère à Champigny sur Marne dans le 94.

Image hébergée par servimg.com

Il ouvre ensuite une concession Citroën sur un terrain loué à des voisins, la famille Deutsch.Sa passion pour l’automobile et la mécanique le pousse à devenir pilote. Entre temps, il devient ami avec Charles, le fils des Deutsch.

Charles, né en 1911, brillant technicien, ayant des connaissances en aérodynamisme, est lui aussi pilote automobile et abandonnera aux essais du Grand prix de France à bord d’une Amilcar.

René Bonnet le persuade alors de concevoir une voiture de course à partir d’une Traction Avant Citroën, naturel pour un concessionnaire de la marque au double chevron !

C’est en 1938 que René Bonnet commencera à courir avec la DB1 aux 12 heures de Paris et une DB2 sera construite en 1939, mais la guerre met un terme à cette aventure !

Image hébergée par servimg.com
Image hébergée par servimg.com
Image hébergée par servimg.com

Après guerre, une barquette D.B. est de retour sur les circuits et plusieurs monoplaces obtiennent des places d’honneur jusqu’à ce que la Maison mère désormais dirigée par Michelin assène un coup d’arrêt aux “bricoleurs de Champigny” et ne les autorise plus à utiliser les mécaniques Citroën.

Ainsi en 1949, D.B. présentera son dernier coupé 2+2 au Salon de Paris équipée d’un moteur de traction et d’une carrosserie Antem.

Image hébergée par servimg.com

Les deux compères se retournèrent vers Panhard jusqu’au jour où Panhard est racheté et supprimé par Citroën.

René Bonnet et Charles Deutsch se sépare en 1961.
Bonnet travaille avec Renault à Romorantin et est racheté par Matra.
Deutsch crée la Société d’Etudes et de Réalisation Automobiles et se contentera de jouer les sous traitants pour Porsche et Alfa Roméo au bord du circuit du Mans dans la Sarthe où les D.B. - Citroën avaient couru en 1949 (7 tanks et coupés engagés).

Charles Deutsch décède en 1980 et René Bonnet en 1983.

Source : leblogauto

Image hébergée par servimg.com
D.B. 1 Monoplace profilée N° 30, bleu carrossée par Deutsch et Bonnet pour les "12  heures de Paris" 1938 ESDO 1/43

Image hébergée par servimg.com
D.B. 2 Monoplace profilée Noir, carrossée par Deutsch et Bonnet pour les "Montlhéry" 1939 ESDO 1/43


Dernière édition par PTIOTECARETE le Mar 25 Sep - 17:52, édité 5 fois (Raison : Suppression images par Imageshack !!!!)
Revenir en haut Aller en bas
http://aventure-citroen-min.forumactif.com
PTIOTECARETE
Admin
PTIOTECARETE

Masculin PRENOM : Alain
Localisation : 59260 HELLEMMES-LILLE - Nord
Date d'inscription : 12/12/2010
Messages : 5254
Age : 69

 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Empty
MessageSujet: Re: Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949    Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Icon_minitimeDim 20 Fév - 14:37

 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Captur10

Barquette DB 1949 : Musée du Mans


Dernière édition par PTIOTECARETE le Sam 14 Nov - 15:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://aventure-citroen-min.forumactif.com
citroenmodelcars

citroenmodelcars

Masculin PRENOM : Rob
Localisation : YSSELSTEIN HOLLANDE
Date d'inscription : 21/01/2011
Messages : 160
Age : 64

 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Empty
MessageSujet: Re: Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949    Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Icon_minitimeMar 11 Juin - 23:19

DB5 (PM kit, montage par moi)


 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 DB5

J'ai fait ce modèle après cettes photos:

 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 D_b10
 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Hpim3510
 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Hpim3511
 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Hpim3512
 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Hpim3513
Revenir en haut Aller en bas
http://www.citroenmodelcars.nl
PTIOTECARETE
Admin
PTIOTECARETE

Masculin PRENOM : Alain
Localisation : 59260 HELLEMMES-LILLE - Nord
Date d'inscription : 12/12/2010
Messages : 5254
Age : 69

 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Empty
MessageSujet: Re: Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949    Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Icon_minitimeVen 14 Juin - 11:09

En fait, d'après mes recherches cette voiture est bien la D.B. 5. Les photos postées par notre ami Rob son issues d'une série de prises de vue lors du Grand-Prix de Nice, (donné sur la croisette) en avril 1946. René Bonnet, les freins hors d’usage, y aborde un virage. La voiture s’envole et retombe sur le flanc. Les spectateurs terrorisés par l’essence qui coule attendront longtemps avant d’apporter secours à René qui retient la DB menaçante de l’écraser.
A l'époque, il n’y a pas ou peu de circuits. Les courses se déroulent sur des routes balisées avec des bottes de paille et, il y de forts risques d'incendie. Heureusement, René Bonnet s'en tirera sain et sauf.

Pour en revenir à cette automobile, Dés 1945, DB effectue son retour avec une barquette. La petite firme construit ensuite des monoplaces, qui obtienne des places d’honneurs. D.B 4 et D.B 5 seront les premières voitures de compétition nouvelles de l’après guerre, présentées le 9 septembre 1945, lors des Coupes de la libération.

Image hébergée par servimg.com
D.B 4 a été vendue à Lachaize, premier pilote indépendant de Champigny (numéro 17 de dos au départ du GP du Forez).

Image hébergée par servimg.com
D.B 5, numéro 34 est photographiée avec René Bonnet au Grand Prix de Saint Cloud, (le jour de l’inauguration du tunnel).

Image hébergée par servimg.com 

D.B 4 numéro 66, participe aux courses du Bois de Boulogne d’octobre de la même année.

Image hébergée par servimg.com
Source : Brochure éditée par Dominique Perruchon pour le centenaire de René Bonnet.
24 Heures du Mans 1949
La 17e édition des 24 Heures du Mans s'est déroulée les samedi 25 et dimanche 26 juin 1949 sur le circuit de la Sarthe pour laquelle le départ a été donné à seize heures le samedi voit la première participation de DB.
La voiture N° 41, pilotée par Auguste Lachaize & Albert Debille était une D.B (4 ?) à moteur Citroën 1.5L I4 1490cc 7ch finit 16ème avec 176 tours. L'autre, la N° 42 aux mains de René Bonnet et Charles Deutsch et, qui devait être la D.B 5 abandonna au 175ème tour. Ce fut leur dernière prestations dans cette mythique épreuve.
Mais Citroën (alors détenu par Michelin) n’apprécie pas que des « bricoleurs de Champigny » (terme employé par la marque) utilise ses mécaniques. Dès 1949, Pierre Boulanger, directeur de Citroën fit publier une note envoyée à tous les revendeurs Citroën pour leur interdire de vendre des pièces détachées à la marque DB. Un coupé 2+2 carrossé par Antem et présenté au salon de Paris 1949 (la première DB de route) sera la dernière équipée d’un moteur de Traction.
 
Cependant, en 1950, une dernière DB à moteur Citroën de 1911cc 11ch et portant le N° 64 fut engagée par Deutsch et Bonnet pour René Simone et Michel Aunaud. L'autre DB, la N° 59, engagée par Deutsch et Bonnet pour Georges Guyot et André Chaussat était dotée d'un moteur Panhard de 611cc 14ch. Et, à partir de 1951 les DB sont équipées avec des moteurs Panhard.
Cette même année, la réputation de DB devient internationale. Citroën a, encore, raté une bonne occasion de se montrer sur cette épreuve internationale.

_________________
Citroën est entré dans l'histoire. La notoriété est le fruit de sa reconnaissance, la pérennité, le reflet de son adaptation.
Revenir en haut Aller en bas
http://aventure-citroen-min.forumactif.com
PTIOTECARETE
Admin
PTIOTECARETE

Masculin PRENOM : Alain
Localisation : 59260 HELLEMMES-LILLE - Nord
Date d'inscription : 12/12/2010
Messages : 5254
Age : 69

 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Empty
MessageSujet: Re: Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949    Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Icon_minitimeDim 15 Fév - 19:28

Bonjour,

pour continuer dans la série des voitures DB sur base Citroën, j'ai acquis dernièrement 2 superbes modèles, que je vais vous présenter de ce pas Laughing

- Image hébergée par servimg.com La première, la Deutsch & Bonnet DB6 à moteur Citroën de 1947

Comme nous l'avons déjà vu, la marque DB est née de l'association (commencée en 1938) de deux hommes : Charles Deutsch et René Bonnet. Comme René Bonnet était agent Citroën c'est tout naturellement qu'ils choisirent cette marque pour la motorisation de leurs premiers bolides.

La voiture proposée est une monoplace DB6, qui fut présenté en publique pour la première fois lors de la course de réouverture de l'autodrome de Linas Montlhéry en février 1947. Elle court presque toutes les épreuves de petites cylindrées de l'année 47, pilotée par René Bonnet, où elle joue les seconds rôles.

Elle subit une refonte complète durant l'hiver 1947/48 : elle fut raccourcie nettement, allégée et dotée d'une carrosserie plus enveloppante aux lignes plus modernes. Dans cette nouvelle configuration (qui est encore celle d'aujourd'hui). Bonnet l'utilise en 1948 et en 1949 toujours en petites cylindrées. Cependant certains organisateurs rencontrant des difficultés à présenter un plateau fourni en F1, l'admettent quelque fois au départ.

C'est ainsi que la DB6 participe au G.P d'Albi et à la Coupe du Salon en 1947, au G.P. de Paris 1948 et au G.P. de Marseille 1949 où elle est confrontée à des machines telles que les Delahaye 135S remaniées et les Talbot T26C 4.5L.

Image hébergée par servimg.com

René Bonnet au Grand Prix d'Allemagne 1950

. En parallèle de l'histoire de cette voiture interviennent des événements qui finirent par la condamner. En effet, en 1949. Deutsch, l'un des cinq fondateurs du mouvement des racers 500 en France, pensant aux débouchés possibles, engage la firme dans la construction d'une auto répondant aux règlement de cette nouvelle formule.
Comme aucun produit Citroën n'est adaptable, DB s'oriente pour ce projet vers Panhard et son bicylindre. Il ne s'agit alors que d'une opération ponctuelle; l'idée maîtresse des deux hommes restant de produire à cours terme en petites séries une voiture de sport propulsée par un moteur Citroën.
1950 devait voir l'aboutissement de ces projets. Malheureusement les dirigeants de la firme aux chevrons voient d'un mauvais œil le travail de DB et opposent un refus ferme à Deutsch et Bonnet. Contraints et forcés, les deux associés se tournent alors vers Panhard. Durant les tractations, la DB6 à moteur Citroën a encore quelques occasions de sortir mais la rupture avec Citroën, entraîne la fin de l'utilisation de ce modèle.

Elle sera par la suite cédée à l'AGACI, pour son école de pilotage. Ce modèle fait parti des 8 premières voitures DB.

Extrait d'un texte de Pierre Abeillon

Image hébergée par servimg.com

En 1947, lors de la réalisation de la monoplace (DB6), chacun des membres de l’équipe a reçu une photo dédicacée par Deutsch et Bonnet, en remerciement de leur magnifique travail. La voiture est présentée pour la réouverture de l’autodrome de Montlhéry et gagne sa première course à la Côte de Bellevue (numéro 44). Juste derrière on voit DB 1 de 1938 qui a été vendue à André Bossut. Après quelques succès, il se tuera à son volant au cours des essais de la Coupé de Paris, le 28 juillet 1947. La DB 1 est totalement détruite.

Image hébergée par servimg.com

Charles Deutsch, l’ami de René, polytechnicien, ingénieur des Ponts et Chaussées, participe à quelques épreuves et remporte la journée des indépendants.

Image hébergée par servimg.com

DB6 exhibe son profil saurien et ses jantes en alliage lors de sa dernière course : les Coupes du Salon. Cette année, elle sera essentiellement pilotée par René Bonnet durant la saison de courses. C'est le 1er avril 1947 qu'est officiellement crée la société Deutsch & Bonnet.

Image hébergée par servimg.com

Quelques une des courses que cette DB6 a disputée sur l'autodrome :
- 16/02/1947 Réouverture du circuit
- 01/06/1947 Coupe Robert Benoist n°1
- 27/07/1947 Coupe de Paris n°6
- 16/11/1947 Coupe du Salon (F1) n° 54
- 30/05/1948 Grand Prix de Paris (F1)
- 10/10/1948 Coupe du Salon

Image hébergée par servimg.com
DB 6 Monoplace Grand Prix autodrome de Montlhéry 1947 ESDO 1/43 - 2014

_________________
Citroën est entré dans l'histoire. La notoriété est le fruit de sa reconnaissance, la pérennité, le reflet de son adaptation.


Dernière édition par PTIOTECARETE le Lun 16 Fév - 12:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://aventure-citroen-min.forumactif.com
voitureminiature



Masculin PRENOM : Gérard
Localisation : 02690 ESSIGNY LE GRAND - Aisne
Date d'inscription : 06/03/2011
Messages : 813
Age : 67

 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Empty
MessageSujet: Re: Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949    Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Icon_minitimeDim 15 Fév - 21:23

Bonsoir,
J' ai également récupéré les DB6 et DB8 Esdo à Rétromibile.
Les voilà terminées

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com
Revenir en haut Aller en bas
http://autosminiatures.free.fr
PTIOTECARETE
Admin
PTIOTECARETE

Masculin PRENOM : Alain
Localisation : 59260 HELLEMMES-LILLE - Nord
Date d'inscription : 12/12/2010
Messages : 5254
Age : 69

 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Empty
MessageSujet: Re: Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949    Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Icon_minitimeLun 16 Fév - 12:05

voitureminiature a écrit:

Bonsoir,
J' ai également récupéré les DB6 et DB8 Esdo à Rétromibile.
Les voilà terminées


Bonjour Gérard,

excuses-moi mais, j'ai re- dimensionné tes photos Rolling Eyes
Elles me paraissaient un peu petites pour bien distinguer tes superbes miniatures Shocked
J'espère que tu ne m'en voudras pas ? Wink

A tantôt
Alain Very Happy

_________________
Citroën est entré dans l'histoire. La notoriété est le fruit de sa reconnaissance, la pérennité, le reflet de son adaptation.
Revenir en haut Aller en bas
http://aventure-citroen-min.forumactif.com
PTIOTECARETE
Admin
PTIOTECARETE

Masculin PRENOM : Alain
Localisation : 59260 HELLEMMES-LILLE - Nord
Date d'inscription : 12/12/2010
Messages : 5254
Age : 69

 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Empty
MessageSujet: Re: Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949    Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Icon_minitimeLun 16 Fév - 12:42

Bonjour à tous,

et pour finir, pour l'instant, ce sujet drunken


Au fil des années séparant l’immédiat avant guerre jusqu’au début des années soixante, dans la petite entreprise de l’avenue du Général de Gaulle à Champigny dont la surface des locaux ne dépasse pas 800 m? , d’autres D.B., toutes plus innovantes les unes que les autres seront produites.

Elles vont, à elles seules, défendre les couleurs de la France.

Sur les circuits du monde entier, les succès vont être considérables. René Bonnet concepteur, organisateur, meneur d’hommes est de plus un pilote de grand talent. On notera rien qu’au Mans 5 victoires à l’indice de performance, 1 victoire au rendement énergétique, 4 coupes biennales, 6 victoires de classe ; 7 victoires aux Mille Miles en Italie, 6 victoires à Sébring aux USA où d’ailleurs en 1958 la firme D.B. s’adjugera le championnat du National Sport Car Club of America, 2 victoires éclatantes au Tourist Trophy en Grande Bretagne, 5 victoires au Circuit d’Auvergne, 6 victoires au Tour de France Automobile, 2 victoires au Rallye Monte-Carlo, etc... Le palmarès estimé approche le millier de victoires. Il faut également retenir la conquête de 51 records du monde et la création de la « Monomill », première formule de promotion moderne pour les jeunes pilotes.

- Commercialement, en 1949 était présentée celle qui aurait dû devenir la Grand Tourisme du renouveau Français, une voiture en avance sur son époque que la volonté de la maison Citroën hélas condamnera.

Image hébergée par servimg.com
Un coupé 2+2 carrossé par Antem et présenté au salon de Paris 1949 (la première DB de route) sera la dernière équipée d’un moteur de Traction.

Image hébergée par servimg.com
1949 - DB8 CitroËn avec Mme Deutsch

Image hébergée par servimg.com
Charles Deutsch et Mme au volant

Image hébergée par servimg.com
DB 8 Coach biplace dit "Mme Deutsch" carrossé par Antem pour des concours d’élégance 1949 ESDO 1/43 - 2014

Utilisant depuis l’origine des motorisations sur base Citroën, améliorées avec succès, DB décide de devenir constructeur à part entière.
Lors du salon 1949, cette voiture de grand tourisme très élégante et novatrice, un coach à carrosserie Antem et à moteur Citroën qui atteignait les 150 km/h, est présentée au public. Ce qui provoqua la colère, une fois encore, du patron du quai de Javel. Citroën (pas André !), attaché à son image conservatrice en interdira la production, ruinant les espoirs fondés de René Bonnet.
L'ordre fut donné à tous les concessionnaires de la marque de ne fournir aucune pièce aux "bricoleurs de Champigny". Ils durent alors se tourner vers Panhard et ce fût le début d'une collaboration qui dura plus de dix ans, avec des hauts et des bas, mais aussi de nombreuses victoires.

Après une petite production de cabriolets et de coach (1950-1952) à mécanique Panhard, apparaît le Coach type HBR5, une voiture réalisée avec vingt ans d’avance. Aérodynamique, légère, compacte, première automobile au monde commercialisée dotée d’une carrosserie plastique auto porteuse, elle était capable avec un moteur de 850 cmc d’atteindre 160 km/h pour une consommation inférieure à 7 litres.

En 1961 après un quart de siècle de renouveau technique, symbolisé par deux initiales, les deux amis se séparent. Charles Deutsch, ingénieur des ponts et chaussées ne pouvait plus depuis déjà fort longtemps s’associer dans l’évolution d’une entreprise où sa participation, certes passionnée pour les courses d’endurance, ne se résumait plus qu’à quelques minutes consacrées au fil de visites espacées.

A 58 ans, tel le capricorne de son zodiaque, René Bonnet, engage son enthousiasme dans un nouveau départ. On lui doit l’origine des pourparlers du gouvernement de l’époque pour que soit mise en oeuvre une Formule 1 française. Hélas toujours sans argent il est contraint à beaucoup emprunter pour concevoir l’usine de Romorantin d’où il fera sortir la première automobile au monde avec moteur central, commercialisée : la René Bonnet DJET. Le nouveau prototype de compétition remporte dès sa première sortie les 1000 km du Nurburgring, la victoire du Mans 1962 se perd de peu. Celle de 1963 apporte un souffle de confiance, mais au fil des saisons 1963/1964, il apparaît que les mécaniques fournies par la régie Renault ne sont pas aussi fiables que celles livrées au nouveau concurrent : Alpine. La formule 2, techniquement très élaborée, manque de moyens et de mise au point. Les nécessités d’investissement obligent finalement, en octobre 1964, Bonnet à céder ses parts et son entreprise à son principal actionnaire : MATRA.

René Bonnet verra sous une couleur qui n’est plus la sienne triompher la formule 1 dont il rêvait. Il verra le réveil de l’industrie française, que lui seul avait soutenu si longtemps, s’enorgueillir d’un savoir faire dont il était le père originel.

Il est mort le 13 janvier 1983, en éternel passionné de mécanique, et avec le dernier bonheur de tenir un volant entre les mains.

Source : D. Perruchon - 1986 / 2008 “Souvenirs du Cinquantenaire des Automobiles D.B. à Champigny”


Encore une fois, on ne peut que déplorer la froidure et la retenue de la marque Citroën envers des "magiciens" de la mécanique et de la carrosserie qui ont fait le beau jour de marques de voitures de sport en tout genre...
Il est vrai que cela n'a jamais été jusqu'à peu le dada de la firme.  Crying or Very sad

A tantôt
Alain  Very Happy

PS : 2 autres photos :

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

A la vue de ces clichés, je me pose deux questions :
-1 : sur la première, quelques modifications semblent avoir été apportées : la calandre, les ouïes latérales, volontés de DB ou suite d'accident ?
- 2 : sur cette photo, il n'y a pas de toit ouvrant. Sur les photos d'époque que j'ai postées et qui sont postérieures à cette photo, il y a un toit ouvrant allant presque au niveau du pare brise. Deux voitures ? D'ailleurs Dominique Esparcieux qui a commis ces deux miniatures a-t-il fait un choix délibéré en ne faisant pas figuré le toit ouvrant de son modèle ?

Qui peut nous en dire plus  Question

_________________
Citroën est entré dans l'histoire. La notoriété est le fruit de sa reconnaissance, la pérennité, le reflet de son adaptation.
Revenir en haut Aller en bas
http://aventure-citroen-min.forumactif.com
PTIOTECARETE
Admin
PTIOTECARETE

Masculin PRENOM : Alain
Localisation : 59260 HELLEMMES-LILLE - Nord
Date d'inscription : 12/12/2010
Messages : 5254
Age : 69

 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Empty
MessageSujet: Re: Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949    Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Icon_minitimeLun 9 Mar - 17:53

Bonjour,

j'ai retrouvé cette photo du Coach 2 litres, certainement la plus belle auto du salon 1949 !!!  Suspect

Image hébergée par servimg.com

A tantôt
Alain Very Happy

_________________
Citroën est entré dans l'histoire. La notoriété est le fruit de sa reconnaissance, la pérennité, le reflet de son adaptation.
Revenir en haut Aller en bas
http://aventure-citroen-min.forumactif.com
PTIOTECARETE
Admin
PTIOTECARETE

Masculin PRENOM : Alain
Localisation : 59260 HELLEMMES-LILLE - Nord
Date d'inscription : 12/12/2010
Messages : 5254
Age : 69

 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Empty
MessageSujet: Re: Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949    Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Icon_minitimeMer 15 Juil - 9:19

Bonjour,

en recherchant des informations pour écrire l'article sur le prototype coupé SM de 1972 de Frua, j'ai découvert ceci sur le site de mon ami André Leroux:

 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 1953_l10

avec comme légende : "1953, le Coupé DB Sport dessiné par Frua fait la couverture de " l'Automobile " en août 1953."

Cela me parait bizarre au niveau du designer donné pour Antem ou pour Frua ainsi que pour les dates 1949 ou 1953 ?
Quelqu'un pourrait-il nous renseigner sur ceci drunken

A tantôt
Alain Very Happy

_________________
Citroën est entré dans l'histoire. La notoriété est le fruit de sa reconnaissance, la pérennité, le reflet de son adaptation.
Revenir en haut Aller en bas
http://aventure-citroen-min.forumactif.com
PIJO3007

PIJO3007

Masculin PRENOM : Jean-Pierre
Localisation : 30129 MANDUEL - Gard
Date d'inscription : 05/05/2012
Messages : 1510
Age : 65

 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Empty
MessageSujet: Re: Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949    Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Icon_minitimeVen 17 Juil - 11:52

Bonjour
Il semble qu'il s'agisse de 2 véhicules différents.
Calandre, découpe du capot sous le parebrise....etc)

a+
JP
Revenir en haut Aller en bas
http://la-licorne-autos.forumactif.org/
voitureminiature



Masculin PRENOM : Gérard
Localisation : 02690 ESSIGNY LE GRAND - Aisne
Date d'inscription : 06/03/2011
Messages : 813
Age : 67

 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Empty
MessageSujet: Re: Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949    Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Icon_minitimeJeu 12 Nov - 13:08

Bonjour,
Je recherche photos de la DB7 Citroen n° 41 qui a couru au Mans en 149 (Lachaise Debille)
J' ai acheté un Kit Monteil de ce modèle. Il me faut l' immatriculation, et l' emplacement des feux arrières.
Merci d' avance
Gérard
Revenir en haut Aller en bas
http://autosminiatures.free.fr
PTIOTECARETE
Admin
PTIOTECARETE

Masculin PRENOM : Alain
Localisation : 59260 HELLEMMES-LILLE - Nord
Date d'inscription : 12/12/2010
Messages : 5254
Age : 69

 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Empty
MessageSujet: Re: Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949    Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Icon_minitimeJeu 12 Nov - 16:44

voitureminiature a écrit:
Bonjour,
Je recherche  photos de la DB7 Citroen n° 41 qui a couru au Mans en 149 (Lachaise Debille)
J' ai acheté un Kit Monteil de ce modèle. Il me faut l' immatriculation, et l' emplacement des feux arrières.
Merci d' avance
Gérard

Bonjour Gérard,

s'agit-il de ce modèle dont tu parles ?

 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Db-cit10

Je doute qu'il s'agisse de la DB7 de 1948, qui était la voiture personnelle de Charles Deutsch. Je pense plutôt que c'est la DB5 qui a couru au Mans en 1949 et dont je connais le C.. geek

A tantôt
Alain Very Happy

_________________
Citroën est entré dans l'histoire. La notoriété est le fruit de sa reconnaissance, la pérennité, le reflet de son adaptation.
Revenir en haut Aller en bas
http://aventure-citroen-min.forumactif.com
voitureminiature



Masculin PRENOM : Gérard
Localisation : 02690 ESSIGNY LE GRAND - Aisne
Date d'inscription : 06/03/2011
Messages : 813
Age : 67

 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Empty
MessageSujet: Re: Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949    Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Icon_minitimeJeu 12 Nov - 17:32

C'est bien ce modèle, mais avec le n° 41.
A première vue, la 42 était pilotée par Bonnet Deutsch et la 41 par Lachaise de Débille..
J' ai les décalques avec le n°41.
Je n' aurai plus que le plaques d'immatriculation à faire.
Pour les feux, uneohoto de l' arrière serait bien.
Merci Alain.
Bon après-midi
Gérard
Revenir en haut Aller en bas
http://autosminiatures.free.fr
PTIOTECARETE
Admin
PTIOTECARETE

Masculin PRENOM : Alain
Localisation : 59260 HELLEMMES-LILLE - Nord
Date d'inscription : 12/12/2010
Messages : 5254
Age : 69

 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Empty
MessageSujet: Re: Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949    Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Icon_minitimeSam 14 Nov - 14:19

Bonjour Gérard et, tous les autres,

Alors, j’ai mené mon enquête pour te trouver ce qui te manque pour finir ce kit et, je me suis aperçu qu’en fait cela est bien plus compliqué qu’il n’y paraît !

En fait, au Mans 1949 où DB engage sa première participation aux 24 heures, il y a bien eu 2 DB à moteur Citroën qui ont participé :
- La N° 42 aux mains de René Bonnet et Charles Deutsch, est conçue sur la base d’une Traction 11 cv et, est équipée d’un moteur 1.500 cm3 qui, en 1950, est remplacé par un deux litres et, de nombreux autres aménagements mécanique et de carrosserie pour atteindre les 190 Km/h. C’est la DB 5 avec laquelle René Bonnet a eu ce spectaculaire accident au Grand-Prix de Nice en 1946 et que notre ami Rob a illustré ci-dessus. Au Mans 1949, la D.B 5 abandonna au 175ème tour.

- La N° 41 est la DB4 qui a été vendue à Lachaize, premier pilote indépendant de Champigny, en 1945. C’est un Tank sport qui participe, entre autres à la Coupe d’Argent en 1948. Sa dernière sortie officielle, aux 24 Heures du Mans 1949, pilotée par Auguste Lachaize & Albert Debille, sera récompensée d’une 16ème place.

 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Db4_1910
 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Db4_la10
 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Db410
 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Db4_nc10

Alors, tout cela pour conclure que la miniature que tu possèdes ne peut pas avoir le N° 41 puisque c’est la reproduction de la DB5 de René Bonnet et Charles Deutsch et, qu’elle arborait  le N° 42 au Mans 1949.

 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Db-cit10
 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Db-cit11
 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Db_ryt10
 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Db5_ar10

Pour autant, les photos de l’époque et de plus récemment, à Rétromobile 2011, sur le stand de l’Amicale DB, nous donne une idée assez précise de sa configuration.

Ainsi, tu as, ici, des vues des 2 voitures, avant et arrière. La DB5 N°42 ne semble pas avoir d'immatriculation avant au moment de la course. Celle arrière était-elle la bonne ? Par contre, je sais que les répartiteurs de direction que l'on voit sur les photos couleurs ne sont pas d'origine. Wink

Photos du kit monté trouvées sur FA (camaro96)

 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 005310
 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 007610
 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 00610
A tantôt
Alain Very Happy

_________________
Citroën est entré dans l'histoire. La notoriété est le fruit de sa reconnaissance, la pérennité, le reflet de son adaptation.
Revenir en haut Aller en bas
http://aventure-citroen-min.forumactif.com
voitureminiature



Masculin PRENOM : Gérard
Localisation : 02690 ESSIGNY LE GRAND - Aisne
Date d'inscription : 06/03/2011
Messages : 813
Age : 67

 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Empty
MessageSujet: Re: Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949    Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Icon_minitimeSam 14 Nov - 15:06

Bonjour Alain,

Merci pour tes recherches,c'est sympa.
Mon kit correspond bien à la photo de la DB n°41
J' ai une photo de la miniature de Roland Roy du Club DB
 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 16940210
Ce serait une DB4

Bon week end

Gérard
Revenir en haut Aller en bas
http://autosminiatures.free.fr
PTIOTECARETE
Admin
PTIOTECARETE

Masculin PRENOM : Alain
Localisation : 59260 HELLEMMES-LILLE - Nord
Date d'inscription : 12/12/2010
Messages : 5254
Age : 69

 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Empty
MessageSujet: Re: Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949    Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Icon_minitimeSam 14 Nov - 16:16

Bonjour,

il ne me reste donc plus qu'à trouver les 2 kits, la DB4 et La DB5 Suspect
Et faire une photo d'ensemble des toutes ces voitures de course à moteur de Citroën Traction Rolling Eyes
Je ne sais pas si la DB7 en miniature existe; Celle qui qui n a jamais couru les 24 heures
mais a participer a de nombreuses épreuves et qui appartient à la famille Deutsch. Celle qui est exposée au musée du Mans. Question

 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Musye_10

A tantôt
Alain Very Happy

_________________
Citroën est entré dans l'histoire. La notoriété est le fruit de sa reconnaissance, la pérennité, le reflet de son adaptation.
Revenir en haut Aller en bas
http://aventure-citroen-min.forumactif.com
voitureminiature



Masculin PRENOM : Gérard
Localisation : 02690 ESSIGNY LE GRAND - Aisne
Date d'inscription : 06/03/2011
Messages : 813
Age : 67

 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Empty
MessageSujet: Re: Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949    Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Icon_minitimeSam 14 Nov - 16:19

Pour la DB4 tu peux contacter P. M.
Je ne sais pas s'il a fait la DB5. S'il l'a faite, dis le moi.

Bon week end et encore merci pour tes recherches

Gérard


Dernière édition par PTIOTECARETE le Dim 15 Nov - 13:24, édité 1 fois (Raison : Suppression de coordonnées personnelles)
Revenir en haut Aller en bas
http://autosminiatures.free.fr
PTIOTECARETE
Admin
PTIOTECARETE

Masculin PRENOM : Alain
Localisation : 59260 HELLEMMES-LILLE - Nord
Date d'inscription : 12/12/2010
Messages : 5254
Age : 69

 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Empty
MessageSujet: Re: Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949    Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Icon_minitimeDim 15 Nov - 13:18

Bonjour Gérard,

bonne nouvelle, je suis entré en contact avec la personne que tu m'as conseillée pour lui commander les kits DB du Mans 1949.

Il est d'accord pour en re-mouler mais, il m'a demandé de rester discret à son sujet. C'est un grand timide silent Donc, j'enlève ses coordonnées du sujet et te contacte aussitôt Wink

Alors, incessamment, sous peu, je pourrais faire une proposition aux amateurs de ce genre de "kits" aussi bien sur le forum qu'auprès des copains de CITROMINI pirat

 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Db_19410

Je rappelle qu'il s'agit de travaux originaux de son concepteur et non de reproductions frauduleuses. Un peu à la manière de John Day que de AMR mais, ayant l'avantage d'avoir de fortes chances de n'être jamais produit par un artisan, car trop confidentiel et inconnu de la majorité des amateurs du Mans…

A tantôt
Alain Very Happy

_________________
Citroën est entré dans l'histoire. La notoriété est le fruit de sa reconnaissance, la pérennité, le reflet de son adaptation.
Revenir en haut Aller en bas
http://aventure-citroen-min.forumactif.com
PTIOTECARETE
Admin
PTIOTECARETE

Masculin PRENOM : Alain
Localisation : 59260 HELLEMMES-LILLE - Nord
Date d'inscription : 12/12/2010
Messages : 5254
Age : 69

 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Empty
MessageSujet: Re: Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949    Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Icon_minitimeMer 13 Avr - 18:55

Bonjour,

aujourd'hui, j'ai eu le plaisir de réceptionner le colis contenant mes 2 kits des D.B "Le Mans" que notre ami Pierre a eu la gentillesse et l'amabilité de nous proposer cheers

Personnellement, j'ai choisi l'option "tout monté" car, j'ai bien du mal à réaliser un tel travail avec mes 2 mains gauche Laughing

Je vous fait partager leurs photos que j'ai prises immédiatement Wink

 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 1949_d10

 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 1949_d11

Elles vont rejoindre leurs sœurs dans ma vitrine dédiée aux véhicules de compétitions :

 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Img_2114

Merci Pierre pour ce merveilleux travail d'amateur que beaucoup pourraient t'envier  tongue
Vous remarquerez, au passage, que notre ami a revu le moule de la D.B 4 et qu'il a refait les sièges pour nous offrir des "sièges baquet" plus conforme à ce qui se faisait à l'époque  Suspect

A tantôt
Alain  Very Happy

_________________
Citroën est entré dans l'histoire. La notoriété est le fruit de sa reconnaissance, la pérennité, le reflet de son adaptation.
Revenir en haut Aller en bas
http://aventure-citroen-min.forumactif.com
PIJO3007

PIJO3007

Masculin PRENOM : Jean-Pierre
Localisation : 30129 MANDUEL - Gard
Date d'inscription : 05/05/2012
Messages : 1510
Age : 65

 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Empty
MessageSujet: Re: Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949    Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Icon_minitimeMer 13 Avr - 19:40

Bonjour
Elles sont magnifiques !
un beau travail et de belles finitions!
a+
JP
Revenir en haut Aller en bas
http://la-licorne-autos.forumactif.org/
PTIOTECARETE
Admin
PTIOTECARETE

Masculin PRENOM : Alain
Localisation : 59260 HELLEMMES-LILLE - Nord
Date d'inscription : 12/12/2010
Messages : 5254
Age : 69

 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Empty
MessageSujet: Re: Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949    Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Icon_minitimeSam 23 Nov - 16:34

Bonjour,

en cherchant des voitures Citroën en version "course" ou "record" afin d'en faire réaliser certaines, éventuellement en miniatures, je suis tombé sur un "papier" écrit pour servir d'argument explicatif à la vente aux enchères d'une automobile Suspect
Je vous le livre ci-dessous car, il complète sérieusement ce qui a déjà été dit au sujet de cette voiture et de la période qui nous intéresse particulièrement de la vie de la société Deutsch & Bonnet Wink

René BONNET :

René Bonnet a été pendant une quinzaine d'années le promoteur le plus actif du sport automobile en France.

C'est principalement dans les années cinquante, qu'il se fit connaitre du grand public français et international, alors que les voitures qu'il produisait avec Charles Deutsch sous la marque D-B remportaient dans leur catégorie de nombreuses épreuves.

Par la suite, il entreprit, seul, pendant quelques années la production de modèles « sport » et tenta l'aventure de la formule 2.

René Bonnet, né en 1904, aborda le sport automobile en 1932, alors qu'il était agent Citroën direct à Champigny, près de Paris. Il participa, cette année-là, à son premier rallye au volant d'un roadster Citroën C 4 G.

Il développa à cette époque sa propre affaire de commerce et de réparations automobiles dans des locaux loués à la famille de Charles Deutsch.

 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Db_19311

 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Db_19310

 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Db_2_b10

1ère Bonnet-Deutsch 1938 159 km/h

Attiré de plus en plus par la compétition, René Bonnet s'inscrivit à l'école Georges Boillot à Montlhéry où, pendant les années 1934-1935, il se perfectionna en pilotant, entre autres voitures célèbres, la 301 Peugeot d'Indianapolis. Ses aptitudes le firent sélectionner en 1936 pour participer au Grand Prix de l'A-C-F couru en formule Sport.

Il devait piloter la 2,5 l Amilcar Pégase, dont la mise au point s'avéra si laborieuse qu'elle ne prit pas le départ. Contraint d'assister en spectateur passif à la course (première grande victoire de la Bugatti 57 à caisse profilée), il décida son ami Charles Deutsch, alors étudiant, à tenter la construction avec lui d'une voiture de course en utilisant les éléments de la Citroën traction avant, et notamment le moteur 2 l.

Suite à des difficultés de financement, il fallut deux années pour mener à bien ce projet. Grâce au concours de quelques amis, la première DB tourna en 1938.

C'était une traction avant dont le châssis spécial avait été habillé d'une caisse aérodynamique très influencée par les conceptions très en avance de l'ingénieur Andreau. René Bonnet prit part avec cette voiture aux Douze Heures de Paris de 1938, aux Indépendants en 1939 (dont il remporta la catégorie 2 l) et au Grand Prix des Frontières à Chimay où il prit la deuxième place derrière la très rapide BMW 328.

Engagé à la course du Bol d'Or de 1939. René Bonnet, dont la voiture avait été rééquipée d'un moteur de 1 100 cm3 y fut accidenté à la suite d'une sortie de route causée par un concurrent maladroit, ce qui lui enleva toute chance de remporter l'épreuve.

 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Db_2_110


En 1945, René Bonnet fut prêt à reprendre la compétition avec une 2 l et une 1500 cm3 préparées malgré les difficultés de l'occupation, et qui apparurent au Grand Prix du Bois de Boulogne.

 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Captur52

 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Captur53

 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Captur54

Avec ces voitures, René Bonnet devait courir au Grand Prix de Saint-Cloud (disputé en 1946 sur l'autoroute de l'Ouest), à Nice, où sa barquette 2l fut accidentée, au challenge J.-P. Wimille, etc.

En 1949, il exposait le projet d'une voiture de grand tourisme à mécanique Citroën II améliorée, comprenant notamment les transformations mécaniques vendues sous la marque EPAF qu'il avait créée (culasse modifiée, tubulure spéciale, roues en alliage léger, boite à quatre vitesses).

Cette voiture, qui pouvait atteindre 150 km/h, alors que la « II » plafonnait à 110, ne put être produite en raison de l'opposition des dirigeants de Citroën. René Bonnet dut alors se tourner vers Panhard et ce fut le début d'une fructueuse collaboration, qui permit une longue série de victoires et de records.


René Bonnet, mécanicien garagiste, et Charles Deutsch, aérodynamicien et ingénieur polytechnicien, se rencontrent fortuitement en 1932. Ils s'associent pour construire une voiture de sport, nouvelle et innovante, qui sort effectivement en 1938 après deux ans d'études. La seconde sera construite un an plus tard.
La marque DB deviendra très célèbre et portera très haut les couleurs du sport automobile français en remportant un nombre important de victoires aussi bien en Europe qu'aux USA.

- La toute première compétition automobile organisée après la fin de la guerre se tient à Paris. C'est l'A.G.A.C.I, sous l'influence de son président M. Mestivier, qui organise La Coupe de Paris le 9 septembre 1945 sur un circuit de 2.826 m situé dans le bois de Boulogne. Toutes les voitures présentes datent d'avant la guerre sauf deux. Il y a seulement deux voitures qui sont neuves. Elles sont aussi les seules avec la traction avant et 4 roues indépendantes. Il s'agit des voitures Deustch & Bonnet type DB Sport. Le châssis DB #4 est équipé d'un moteur 1500cc et le châssis DB #5 d'un 2000 cc, ils sont respectivement pilotés par Charles Deutsch dans la Coupe Robert Benoit et René Bonnet dans la Coupe de la Libération. Ils portent les N° de course 7 et 8.

 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 1946-d10
 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Db_4__10
 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Db_5_n27
 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Db5__810
 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Captur63


1945

- 1945 COUPE DE PARIS, LA COUPE DE LA LIBÉRATION La DB #5, après le premier tour est pointée à la 7e place sur 18 partants. Du 10e au 15e tour, Bonnet se retrouve 5e juste derrière Auguste Veuillet sur une MG à compresseur. Mais au 20e tour, Henri Louveau sur Maserati qui mène la danse depuis le départ a comme pour- suivant immédiat Bonnet et DB #5 qui pointe maintenant en 2e position, lui-même poursuivi par Veuillet. La MG compressée parvient à dépasser DB #5 à 10 tours de l'arrivée. Bonnet a eu un problème mais il termine quand même à une belle sixième place au général mais 1er de la catégorie SPORT qu'il remporte. La course aura vu la victoire facile de Louveau sur sa Maserati à compresseur et 8 abandons. DB #5 est terminée depuis à peine une semaine et n'a encore aucune expérience mais elle a quand même montré qu'elle était très performante. Lors de cette première course, le public est venu en masse et la ferveur populaire était bien présente malgré les années de guerre. La presse spécialisée a bien remarqué la très belle carrosserie profilée et l'excellente tenue de route des toutes nouvelles DB.


La saison 1946 promet d'être belle…

- Le 22 avril 1946 a lieu le 5e Grand Prix de Nice. René Bonnet sur sa voiture DB #5, avec le n° 21, est engagé dans la Coupe de la Méditerranée. Il y a 45 tours de 3,2 km à parcourir. Mais au 22e tour, il doit abandonner après une spectaculaire sortie de route suite à la rupture d'une fusée arrière. C'est José Scaron qui remporte la victoire.

 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Db_5_n10
 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Db_5__10
 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Db_5_a10

- Moins d'un mois plus tard, le 13 mai 1946, c'est le 5e Grand Prix de Marseille. Bonnet a réparé DB #5 et se présente pour la Coupe de l'entraide française qui se déroule en deux manches et une finale. Dans sa manche, Bonnet termine à une excellente 3e place derrière Gordini et Scaron. Mais dans la Finale, après une superbe course très disputée, il termine 4e à seulement 32 secondes du podium et à moins d'une minute du vainqueur!

- Le 19 mai 1946, une semaine après, c'est le 1er Grand Prix du Forez sur le circuit d'Andrezieux. Dans la Coupe de la Ville de Saint Etienne, Bonnet et sa monture favorite DB #5 accrochent une superbe 2e place et termine enfin sur le podium. Arborant le numéro 15 pendant la course, il empoche le record du tour à 102,77 km/h de moyenne.

 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Db_5__13
 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Db_5__15
 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Db_5__11
 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Db_5__14
 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Db_5__12
 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Db_5__16
 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Db_5__17

- Le 9 juin 1946, c'est le retour sur Paris à l'occasion de l'inauguration de l'autoroute et du fameux tunnel de Saint-Cloud. Sur 20 tours et 120 km, la Coupe du Conseil Municipal tiendra toutes ses promesses avec 26 concurrents au départ. René Bonnet et DB #5 porte pour l'occasion le numéro de course 34. Ils termineront à 8 secondes du vainqueur empochant ainsi un superbe podium dans une course difficile qui verra 13 abandons. Dans Actualités Automobile 7/1946, on peut lire: «c'est le pilote Scaron qui s'adjugea la première place talonné par la voiture spéciale DB de Bonnet, qui accomplit le meilleur tour. Si la course avait duré quelques tours de plus, l'issue aurait pu être un peu différente. »

 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Db_5_n11

 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Db_5_n12

- Le 16 juin 1946, on retrouve avec le numéro 24, la DB #5 et Bonnet à Bruxelles pour le Grand prix de Belgique, mais c'est l'abandon et aucun résultat ne sera rapatrié en France.

 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Db_5_n13

 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Db_5_n14

- Par contre pour le 3e Grand prix de Bourgogne, le 7 juillet 1946, si René Bonnet et DB #5 abandonnent après 10 tours sur panne de pompe à essence, ils empochent quand même le record du tour et montrent une nouvelle fois les performances indiscutables de la voiture!

CARACTÉRISTIQUES: Châssis-poutre en acier Carrosserie «barquette» en aluminium 2 places, 2 portes Moteur 4 cylindres de 1997 cc Soupapes en tête 2 carburateurs Solex 32 Boîte de vitesses à 4 rapports + MA Roues avant motrices Direction à crémaillère Suspension par 4 roues indépendantes Freins à tambours, commande hydraulique double circuit Empattement 2 400 mm Voie avant 1 360 mm Voie arrière 1 240 mm Roues 15" en aluminium PTH (Passeport Technique Historique) Fiche FIA Passeport technique FFSA Attestation de Charles DEUTSCH concernant DB 5 Important dossier historique.

- C'est au cours de la Coupe de Nantes, le 28 juillet 1946, que Robert Mazaud sera victime d'un accident mortel sur sa Maserati, vraisemblablement après que Louis Gérard n'ait pas voulu le laisser passer et qui sera d'ailleurs disqualifié. Pour Bonnet et DB #5 la journée avait bien commencé par une 2e place dans la manche qualificative. Mais dans la finale, c'est l'abandon après un seul tour. Il faut souligner que les D.B ont les honneurs de la presse internationale dès le 7 août 1946 par un très bel article de deux pages dans la revue «The Motor».

- Pour la Coupe Robert Mazaud qui se tient au Bois de Boulogne le 6 octobre 1946, DB #5 n'est pas présente mais on y retrouve DB #4 qui termine 7e.

La saison 1946 se termine, la voiture DB #5 a montré des qualités évidentes et des performances de premier plan. Le palmarès se solde par quatre abandons, une 4e place et deux 2e place, on peut ajouter deux records du tour et deux podiums en manches qualificatives.

Pour 1947, Deutsch et Bonnet ont terminé la construction de la voiture monoplace DB #6 qui sera essentiellement pilotée par René Bonnet durant la saison de courses.
C'est le 1er avril 1947 qu'est officiellement créée la Société DEUTSCH et BONNET.

- Le 8 juin pour la réouverture du Circuit de Montlhéry, l'AGACI organise la Journée Automobile. C'est avec DB #4 que Deutsch remporte la victoire et le record du tour dans la classe Sport 1re catégorie. –

- Dans la Coupe de Paris, le 28 juillet 1947, René Bonnet reprend le volant de DB #5. Charles Deutsch est sur DB #4 et André Bossut roule sur la DB #1 de 1938. Durant les essais, Bossut se tue et DB #1 est détruite. Si Bonnet abandonne au 5e tour, Deutsch termine à une belle 4e place dans la manche.

En 1948, une nouvelle voiture DB #7 est mise en chantier. Elle recevra une carrosserie Barquette dans le style de DB #5, son châssis n'est pas en acier mais en alliage léger et le moteur est un 1500 cc. A cette occasion, une nouvelle carrosserie est installée sur DB #5 et la voiture DB #4 est vendue à Auguste Lachaise qui l'a déjà pilotée plusieurs fois.

- Pour le Grand Prix de Paris le 30 mai 1948 sur le circuit de Montlhéry, René Bonnet et DB #5 se présentent avec la toute nouvelle carrosserie dans la course réservée aux voitures de Sport et Course jusqu'à 1100 à compresseur et 2000 sans compresseur. Vingt et une voitures sont au départ. C'est Trintignant sur sa monoplace qui remporte la course au général. DB #5 termine 1re de la catégorie Sport qu'elle a menée de bout en bout et 5e au général à 131,95 km/h de moyenne. Le second de la catégorie est Deutsch, les autres sont loin derrière.

- Au mois de juin 48, on peut apercevoir DB #7 aux Concours d'élégance d'Enghien organisés par l'ACIF ou celui de Paris par Femina/France Soir ou encore à Ermenonville. L'équipage est composé des épouses Bonnet et Deutsch habillées en combinaison de pilote et coiffées d'un serre-tête. Elles y glanent des récompenses bien méritées.

- Les 12 Heures de Paris ont lieu le 12 septembre 1948 sur le circuit de Montlhéry. Trois voitures DB sont présentes, #4 avec Auguste Lachaise/André Debille, #5 avec René Bonnet/ Pierre Flahaut et #7 Charles Deutsch/Harry Shell. Pour l'anecdote, René Bonnet a perdu son copilote parce qu'il s'est fait une frayeur pendant les essais suite à une sortie de route, il ne prendra pas le départ. Malgré tout DB #5 finira 2e de sa classe et 14e au général. Mais c'est DB # 4 qui terminera à la meilleure place en prenant la 10e au général et la 1ère de sa classe.

- Pour le Salon de l'Automobile de Paris d'octobre 1948, c'est la DB #7 qui est exposée sur le stand de la société E.P.A.F. Cette société, créée le 1er octobre 1946, appartient à Deutsch et Bonnet. Elle est spécialisée dans les accessoires d'amélioration du rendement automobile comme les collecteurs d'admission à deux carburateurs, culasses et roues en alliage léger,...Un dépliant est publié pour l'occasion. Il reproduit le palmarès 1948, quelques produits EPAF et la DB #7.
Le marseillais René Abbo avait vu Bonnet courir en Mai 1946 avec DB #5. Au Salon, il rencontre Bonnet et lui achète la voiture DB #5. Il devient par la même occasion le troisième client à acheter une voiture de course à DB. René Abbo est plus connu sous son nom de pilote René Simone, il accole à son prénom celui de sa femme. Dans une note manuscrite, René Abbo indique qu'il termine 3e du Grand Prix d'Aix-les- Bains le 19 juin 1949 pour sa première course avec DB #5. Les inscriptions en course de René Simone se font sous le nom de Automobiles DB, lui n'étant que le pilote de sa voiture.  


 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Db_le_10

- 24 HEURES DU MANS 1949 - 25 juin 1949 Les premières 24 Heures du Mans d'après-guerre ont lieu les 25 et 26 juin 1949. Pour la première fois c'est le président de la République, Vincent Auriol, qui donne le départ. Deux voitures DB sont au départ. René Bonnet et Charles Deutsch se partagent le volant de DB #5 tandis que l'équipage Lachaise/ Debille s'occupe de DB #4. On remarquera l'installation d'un gros phare supplémentaire sur chaque voiture. Les deux voitures sont engagées en 1500cc. DB #4 terminera la course à la 16e place au général et empoche la 2e de la classe 1500cc. Avec DB #5, Bonnet visait la victoire à l'indice de performance. Sa stratégie était bien étudiée et s'il était 3e à la 12e heure, il remontait à la 2e place après 17 heures de course. Mais après 175 tours, c'est une panne mécanique qui empêchera DB #5 de rallier l'arrivée. Bonnet est dans les cinq derniers à abandonner, le drapeau à damier n'était pas loin. Pour mémoire, c'est la Ferrari 2 litres de Chinetti qui termine première, suivie par la Delage de Louveau. C'est la dernière course de Bonnet avec DB #5. Juste après les 24H du Mans la voiture retrouve son moteur 2 L.

 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Musee-10

 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Db-tan10

D.B. Tank #42 - 1949 // Collection famille Deutsch.

La marque D.B. est créée juste avant la guerre par Charles Deutsch, polytechnicien, et René Bonnet, garagiste. Les deux hommes s’associent pour réaliser des voitures de sport à mécanique Citroën. Barquette sportive, à la silhouette aérodynamique, le Tank est léger. Les modifications apportées au moteur Citroën permettent de faire de cette traction avant une vraie « machine » de compétition. Deux Tank DB sont engagés aux 24 Heures du Mans en 1949. La première, conduite par René Bonnet et Charles Deutsch, abandonnera à la 19ème heure. La seconde, portant le n°41, se classe 2ème de sa catégorie. Moteur : Citroën 4 cylindres préparé, 1 490 cm3, 50 ch - Vitesse : 150 km/h.

 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Db_5_l10

 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Db_5_n17

 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Db_5_n16

- Le 7 août 1949, Simone et DB #5 sont au départ du Grand Prix de l'ACF du Comminges mais c'est l'abandon: «J'ai eu un accident en me bagarrant avec Sommer, j'ai voulu le suivre, il est passé, moi pas.»

- A la Course de Côte de Bellevue et le 21 août, Simone accroche une belle 2e place.

- Le Grand Prix du Salon a lieu le 9 octobre 1949 sur le circuit de Montlhéry. Dans la course réservée aux voitures «sport», René Simone et DB #5 avec le numéro de course 11 terminera à la 7e place.

 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Db_5_n15

- A Marseille, dans la Coupe René Larroque, Simone et DB #5 avec le numéro 9 empoche la 2e place avec le record du tour.

 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Db_5_n19

 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Db_5_n18

- Le 26 mars 1950, à Montlhéry pour la Coupe des USA, Simone sur DB #5 finit 1re de sa catégorie.  

- 1000 MIGLIA 1950 - 23 AVRIL 1950 Cette course sur route est sans doute l'une des plus excitantes belles aventures qu'un coureur automobile puisse vivre. Jusqu'en 1957, la Mille Miglia faisait rêver. C'était cette merveilleuse aventure italienne que pouvaient vivre les pilotes sur 1 600 km de route à travers la campagne, les villages, la montagne en traversant 30 départements. La ferveur populaire pour cette grande fête automobile était représentée par une foule extraordinaire massée tout le long du parcours en bord de route, sur les arbres, aux fenêtres, partout où c'était possible. L'équipage René Simone / Bruno de Marchio et DB #5 se sont engagés dans l'édition 1950 qui se déroule les 23 et 24 avril 1950. C'est la première fois qu'une voiture DB participe à la plus belle course sur route du monde. Avec le numéro 703, notre équipage prend le départ de Brescia à 7h03 du matin pour une grande aventure. Avec son moteur deux litres, DB #5 est engagée en «Sport 2 L». Dans cette prestigieuse catégorie on trouve les Ferrari 166 MM barchetta Touring de Bracco/Maglioli et Bertone/Casalegno ou encore la Maserati A6GCS de Palmieri/Meloni. En tout 11 Ferrari, 3 Maserati, 1 Aston Martn, 1 Frazer Nash et notre DB #5 composent la catégorie. Parmi les 378 voitures présentes au départ, il y en a 228 dans les classes Tourisme ou Grand tourisme et 150 en catégorie Sport et parmi celles ci seules 36 voitures sont équipées d'un moteur de 2 litres ou plus. C'est dans ces 36 voitures que l'on retrouve tout le haut du classement général. Cette année là, sont présents l'Alfa Romeo 2500 berlinette de Fangio, la Ferrari 195 S de Marzotto, Ascari et Villoresi sur Ferrari 195 S,... Mais c'est un jeune homme de 22 ans en costume et cravate qui remporte une superbe victoire, son nom: Gianni Marzotto. Juan Manuel Fangio termine sur la troisième marche du podium. Il y aura eu un total de 204 classés avec près de 12 heures d'écart entre le premier et le dernier, c'est bel et bien une course très difficile. Hélas pour DB #5, la pluie, la méconnaissance du tracé, les pièges à l'italienne et la malchance écourteront assez rapidement les chances de terminer l'épreuve. Au bord du lac de Garde, à Peschiera del Garda exactement, DB #5 fait une spectaculaire sortie de route. Les dégats sont tels que Simone/De Marchio sont contraints à l'abandon, ils venaient de faire à peine 50 kilomètres. René Simone nous raconte son expérience: «Aux Mille Miles, un étranger pouvait difficilement gagner l'année où j'ai couru, Fangio était deux voitures après moi. Les organisateurs m'avaient dit quand il y a un passage dangereux, il y a des commissaires avec un drapeau jaune qui vous le signalent. Je suis arrivé au sommet d'une côte et dans la descente, 30m après, il y avait un virage à 90° qui débouchait sur un pont, il pleuvait je me suis planté, j'ai pris un piquet». Dommage...

 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Db_5_m12
 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Db_5_m11
 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Db_5_m10

- 24 HEURES LE MANS 1950 - 24 JUIN 1950 - Les 25 et 26 juin, pour les 24 Heures du Mans 1950, DB #5 se présente réparée avec l'équipage Simone/Chaussat arborant le numéro 64 pour Automobiles DB,. Simone nous raconte une anecdote peu connue: «Deutsch s'est trompé pour le ravitaillement et je suis resté en panne sur le circuit. J'ai poussé la voiture jusqu'au stand. Je l'avais attachée à ma ceinture et je l'ai tirée. C'est là que Chaussat a pris le volant car j'étais épuisé. Et c'est lui qui a cassé la voiture, c'était un grand coquet. Il a fait un surrégime. La mécanique ne le supportait pas surtout lorsqu'on rétrogradait, en accélérant ça pouvait passer mais pas en rétro.» Après 44 tours, sur une erreur de manipulation, DB #5 est contrainte à l'abandon.

Bien que notre DB court depuis 1945, pour les 24 Heures elle était considérée comme étant de 1949! En effet DB #5, était désignée comme une «DB Sport Proto 1949» dans le journal l'équipe du 25/6/1950. Cela s'explique simplement car sa première immatriculation normale 163 RS a été attribuée le 18/06/1949 auparavant elle courait avec un «W» garage. C'est Louis Rosier qui remporte la victoire sur une Talbot 4,5 litres. La présidence de la République commanda immédiatement après une Talbot T26 «Présidentielle» qui sera carrossée par Saoutchik.

 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Db_5_n20
 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Db_5_n21
 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Db_5_n22
 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Db_5_n24
 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Db_5_n23

- Aux 12 Heures de Paris qui se tiennent à Montlhéry le 23 juillet, DB#5 abandonne. Mais la semaine suivante, au Grand Prix de Rouen, le 30 juillet, c'est une belle 2e place pour René Simone dans sa catégorie.

- Le 20 Août 1950, Simone se retrouve avec DB #5 pour le Grand Prix d'Allemagne sur le circuit du Nurbürgring. Avec le n° de course 16, il terminera 8e de sa classe.

 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Db_5_n25

 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Db_5_n26

- Au Grand Prix de Cadours, le 19 septembre 1950, l'écurie B engage 4 voitures dont DB #5 avec René Simone. Il y a deux manches et la finale. Pendant la finale c'est Sommer sur une Cooper qui mène le bal suivi par Simone sur sa DB et Gordini. Dans le 8e tour, Simone est témoin d'une scène effroyable: Raymond Sommer fait une sortie de route tapant trois arbres dont le second avec sa tête, «Il s'est tué devant moi». Sommer aura droit à des obsèques très importantes, un grand champion du sport automobile venait de perdre la vie. Simone et DB #5 seront récompensés de leur régularité par la victoire et devancent Gordini.

- DB #5 courut encore en 1951 et même jusqu'en 1958. Sa carrosserie se modifiera surtout de l'avant en fonction des touchettes.
Mais avec 8 courses, la plus grosse saison aura été 1950, avec notamment les 24 Heures du Mans, les 1000 Miglia, les 12 Heures de Paris, le Grand Prix d'Allemagne, le Grand Prix de Rouen, le Grand Prix de Cadours. Les abandons au Mans et en Italie sont dus à des erreurs de pilotage et non à une panne mécanique.

Après une intense carrière sportive, DB #5 se retrouve sur la Côte d'Azur un peu modifiée au niveau du capot et de son avant, on remarque aussi l'ajout d'un pare-brise.

 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Db_5_s10

 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Db_5_s11

Philippe R, l'actuel propriétaire, l'achète vers août 1974 du côté de Nice. Il a bien conscience que c'est une voiture spéciale mais sans savoir exactement ce qu'elle était. Après des années de recherches, il put déterminer qu'il avait découvert la voiture de course pilotée par René Bonnet puis par René Simone. Le châssis est totalement d'origine tout comme 80 % de la carrosserie. Suspension, freins, roues, direction sont d'origine ou d'époque. L'ensemble moteur-boîte ne peut pas être garanti d'origine, on ne sait pas combien de fois Bonnet ou Simone l'ont changé ou réparé. Les deux carburateurs et le collecteur sont conformes tout comme la boîte à eau. Le radiateur d'origine en aluminium et la roue de secours sont livrés avec la voiture. Après restauration, Philippe R. utilisa très régulièrement cette barquette de course qui se conduit aussi facilement qu'elle se pilote. Sa tenue de route, sa légèreté et ses performances sont les meilleurs atouts de DB #5.
A son volant, il a notamment participé à la rétrospective des 24 heures le Mans en 1978, au 50e anniversaire des Automobiles DB en 1986, Grand Prix de l'Age d'Or, Grand Prix des Remparts, Grand Prix de Vichy, Grand Prix d'Andrezieux,... Avec ses fils comme partenaires, il prit part aux 5 premières éditions des 24 Heures «le Mans Classic» de 2002 à 2010, se classant très bien à l'indice de performances sur 60 concurrents. Rapide, la voiture accroche les 200 km/h dans la ligne droite des Hunaudières. Parfaitement entretenue et régulièrement utilisée, elle est «Super Fiable». Philippe R. tient à souligner «cette voiture ne m'a jamais laissé sur le bord de la route».

C'est un immense honneur de présenter DB #5 aux enchères publiques. Elle n'est pas seulement la première voiture de course neuve à être apparu après la guerre, c'est aussi l'une des rares de l'époque à avoir 4 roues indépendantes. Quand elle fut conçue en 1945, DB #5 est très en avance par le dessin de sa carrosserie profilée et la modernité de son châssis en Y. L'intérieur est spartiate et l'ambiance résolument «Course». C'est un bel exemple de barquette «Sport 2 litres» comme le sont les Maserati A6 ou les Ferrari 166 contemporaines. DB #5 est bien sûr éligible à un grand nombre d'événements mais aussi aux 1000 Miglia historique. Elle y est obligatoirement inscrite car c'est elle qui y a participé en 1950. De plus, il ne semble pas que la voiture soit retournée en Italie depuis, ce sera le privilège du prochain propriétaire que de lui faire recourir cette fabuleuse course s'il le désire!

En 1983, René Abbo (dit René Simone) se rappelait: «Je garde un excellent souvenir de cette époque. Les voitures étaient alors au maximum de leurs possibilités, maintenant je pense que les pilotes ne peuvent pas utiliser toute la puissance de leur voiture à tout moment. Nous n'Avions ni les freins, ni les pneumatiques d'aujourd'hui».
Pour le spectateur avant c'était plus spectaculaire, on voyait la finesse de conduite de certains pilotes. Cela se lisait sur leur visage, maintenant ce sont presque des robots qui courent. On voit une masse qui fait corps avec la voiture avec les casques intégraux on ne voit plus le visage. Ascari, on le voyait serrer les dents dans les virages, c'était un bagarreur par rapport à Fangio qui passait presque en sifflotant. Les spectateurs suivaient la course avec un chrono. Il y avait plus de participation. Les femmes des pilotes participaient.

 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Captur57
 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Captur55

 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Captur58

 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Captur59

On peut comparer l'équipe DB au cirque. Le clown démonte aussi le chapiteau. Nous c'était pareil, on déchargeait le matériel. Le pilote n'arrivait pas les mains dans les poches, tranquille pour s'asseoir dans sa voiture. La DB n'était pas toujours dans le coup parce qu'il y avait ces «pétard» de Ferrari qui en plus étaient fiables mais on arrivait à se battre et les écarts n'étaient pas importants». Que dire de plus?

Une photo bien plus tardive, à voir les autos qui entourent cette DB avec un "hard-top "  Exclamation  Question  Shocked

 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Captur56

Source : Entre autres, Vente par Osenat | Fontainebleau, France | 23 juin 2013

Elle existe toujours

 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Captur61
 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Captur60
 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 20180310


Vue à Rétromobile 2011

 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 1945_d10

Pour ceux qui aime la marque et qui veulent en savoir beaucoup plus study

 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 12187210

EDITION 2008
Auteur Alain GAILLARD
Format 25x31 cm
Nombre de pages 586 (+ de 1kg)
Reliure Couverture rigide

A tantôt
Alain Very Happy

_________________
Citroën est entré dans l'histoire. La notoriété est le fruit de sa reconnaissance, la pérennité, le reflet de son adaptation.


Dernière édition par PTIOTECARETE le Sam 23 Nov - 19:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://aventure-citroen-min.forumactif.com
voitureminiature



Masculin PRENOM : Gérard
Localisation : 02690 ESSIGNY LE GRAND - Aisne
Date d'inscription : 06/03/2011
Messages : 813
Age : 67

 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Empty
MessageSujet: Re: Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949    Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Icon_minitimeSam 23 Nov - 17:28

Bonjour Alain, bonjour à tous
Merci pour ces infos.
Je collectionne également les René Bonnet, les DB et les CD
Bon weekend à tous
Revenir en haut Aller en bas
http://autosminiatures.free.fr
diomaran

diomaran

Masculin PRENOM : Michel
Localisation : 93190 LIVRY GARGAN - Seine-Saint-Denis
Date d'inscription : 31/03/2016
Messages : 801
Age : 71

 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Empty
MessageSujet: Re: Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949    Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Icon_minitimeSam 23 Nov - 20:11

Merci Alain, une belle recherche pour cette voiture que je connaissais très mal et très peu
Revenir en haut Aller en bas
http://minitub43.forumactif.com
PIJO3007

PIJO3007

Masculin PRENOM : Jean-Pierre
Localisation : 30129 MANDUEL - Gard
Date d'inscription : 05/05/2012
Messages : 1510
Age : 65

 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Empty
MessageSujet: Re: Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949    Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Icon_minitimeLun 25 Nov - 9:42

Bonjour
Voilà un dossier bien complet comme seul Alain sait les écrire ! cheers

une lecture qui fait du bien le matin au réveil !
a+
JP
Revenir en haut Aller en bas
http://la-licorne-autos.forumactif.org/
PTIOTECARETE
Admin
PTIOTECARETE

Masculin PRENOM : Alain
Localisation : 59260 HELLEMMES-LILLE - Nord
Date d'inscription : 12/12/2010
Messages : 5254
Age : 69

 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Empty
MessageSujet: Re: Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949    Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Icon_minitimeMer 27 Nov - 16:30

Bonjour,

n'ayant pas les moyens pécuniaires de me payer la "Bible" sur D-B dont je vous ai parlé ci-dessus, je me suis rabattu sur un ouvrage moins conséquent tongue
Aujourd'hui, je viens de recevoir un livret de 70 pages au format à l'italienne de 188 mm. x 128 mm. paru chez E.P.A. dans la collection "AUTO HISTOIRE" N° 33 en 1984 - ISBN : 2-85120-213-8

 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Livret10

J'y ai trouvé encore quelques photos inédites pour moi et qui valent l'achat de ce "petit" format  king

A tantôt
Alain  Very Happy

_________________
Citroën est entré dans l'histoire. La notoriété est le fruit de sa reconnaissance, la pérennité, le reflet de son adaptation.
Revenir en haut Aller en bas
http://aventure-citroen-min.forumactif.com
Contenu sponsorisé




 Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Empty
MessageSujet: Re: Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949    Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Citroën et Charles DEUTSCH & René BONNET - 1938 > 1949
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La grande aventure des petites Citroën :: Les automobiles Citroën : Les véhicules sortis des chaînes Citroën avant-guerre :: Prototypes, véhicules d'essais, projets et autres modifications-
Sauter vers: