La grande aventure des petites Citroën


Vous êtes collectionneur et passionné de miniatures Citroën, rejoignez-nous, on est là pour cela et, c'est gratuit !
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Citroën Autocar U23 de 1948 carrossé par Belle-Clot

Aller en bas 
AuteurMessage
PTIOTECARETE
Admin
avatar

Masculin PRENOM : Alain
Localisation : 59260 HELLEMMES-LILLE
Date d'inscription : 12/12/2010
Messages : 4161
Age : 67

MessageSujet: Citroën Autocar U23 de 1948 carrossé par Belle-Clot   Ven 12 Oct - 12:36

CITROËN U23 Autocar, grâce à Internet, on sait aussi que ce Citroën Type 23 est de la série « RU »

André Citroën, imaginatif et dynamique, n'a guère tardé à s'intéresser aux véhicules utilitaires et, dans les années 1930, la marque en propose une gamme complète. A côté des Type 29 et 45 de grosse capacité, Citroën lance en 1935 un utilitaire plus léger, le U23, qui reçoit le moteur de la Traction 11 CV. Monté à l'envers pour entraîner les roues arrière, c'est une mécanique moderne et endurante, qui convient parfaitement à cet usage. Disponible avec un grand nombre de carrosseries, le U23 fera le bonheur des artisans et des petits transporteurs privés. Il ne disparaîtra du catalogue qu'en 1948.

Les constructeurs de véhicules utilitaires proposaient une gamme autour d’un châssis. Celui-ci pouvait recevoir des carrosseries usines, mais aussi être livré nu puis être habillé chez le carrossier choisi par le client. Tel était le cas des bus, souvent réalisés sur la base de véhicules utilitaires puis habillés par de nombreux carrossiers, notre exemplaire a ainsi reçu une carrosserie Belle-Clot, mais d’autres noms illustres ont fait des autocars sur base Citroën, comme  Arrow Heuliez,  Arrow Besset,  Arrow Chassaing,  Arrow Currus


Ainsi, le bus dont il est question aujourd'hui est construit sur un châssis de Citroën U23 RU livré en 1946 dans la région de Grenoble en châssis-nu à l‘entreprise Barde. Celle-ci envoie le châssis dans les ateliers de la carrosserie « Belle-Clot » situés dans la même ville

Le châssis avec son moteur, ses roues et juste un siège pour le conducteur sortirent des chaînes de montage de l’usine d’assemblages Citroën de Suresnes (près de Paris) en 1946. Par la route, ce curieux ensemble arriva par la route à Grenoble la même année, où les Carrosseries Belle-Clot construisirent sur mesure tout le compartiment-voyageurs. C’est un exemplaire unique.

CARROSSERIE BELLE CLOT

Belle-Clot était un grand carrossier installé à Grenoble, l’un des nombreux et prestigieux carrossiers que comptait encore la France d’avant 1955. L’entreprise était située à Grenoble, rue Revol dans le quartier Berriat, puis dès 1929 rue Mallifaud dans le quartier de La Capuche, tout près de la place Gustave Rivet. Fondée en 1923, la société s'éteignit en juin 1987 après 64 d'existence.

Côté carrosserie, les voyageurs des années 40 ont encore la nostalgie des voitures de luxe avec sellerie soignée réalisées à l’unité par les grands carrossiers, ce qui justifie cette ressemblance avec une grosse « conduite intérieure » de la fin des années 30. Le capot est allongé alors que les autocars contemporains sont déjà passés à la cabine avancée. Mais le luxe désuet a son charme. Des éléments en plexiglas favorisent une bonne visibilité du paysage


Le secteur des transports de personnes a considérablement évolué́ depuis 1980. En effet, il y a encore 20 ans, les entreprises de transports interurbains étaient essentiellement des PME familiales. Les lignes étaient créées par une entreprise formant ainsi un « héritage » pour le successeur. L’assemblage de ces différentes lignes forma la base de la plupart des réseaux départementaux français existant de nos jours.

La Sté RICOU, le grand concessionnaire Citroën de Grenoble, a opéré entre Lyon et Grenoble pendant des dizaines d’années utilisant toujours des cars Citroën. Les cars Ricou, avaient l'habitude de rallier le "Sud" depuis Grenoble. Au vu de la photo ci-dessus et de cette affiche, on se rend compte qu’ils avaient des « Belle Clot » dans leurs rangs :


Les miniatures PERFEX de chez Momaco viennent d’en éditer un en miniature dont l’exemplaire à l’échelle 1 a déjà été croisé dans des manifestations d’anciennes. Ici en compagnie de  Arrow celui de notre ami Yvan Lavallade alias Docteur U23





Type 23 RU Autocar de 13 places carrossé par Belle-Clot  en deux tons de bleu - Tirage limité à 250 exemplaires 1948 PERFEX RÉF. : PERFEX318 - 2018

D’autres autocaristes locaux ont eu le bonheur de posséder des modèles semblables. Ainsi, les Cars Dumas, d’Allevard-les-Bains (Isère), qui existent toujours, ont vu le leur participer au premier concours d’élégance organisé par le Groupement syndical de la carrosserie et du charronnage de France, la future Semaine internationale du car.



Marius Belle-Clot, en blouse blanche et chapeau noir, pose en mai 1948 avec une partie de son personnel devant le petit autocar Citroën 23 RU avant son départ pour Nice. Source CHARGE UTILE

Pour le Club CITROMINI, PERFEX a fait une série spéciale de celui-ci :


Type 23 RU Autocar de 13 places de l'entreprise DUMAS (Isère) carrossé par Belle-Clot Bleu et gris clair, toit en toile ouvert - Tirage limité à 100 exemplaires 1948 PERFEX Exclusivité pour CITROMINI 2018 RÉF. : PERFEX319 - 2018

A tantôt
Alain Very Happy

_________________
Citroën est entré dans l'histoire. La notoriété est le fruit de sa reconnaissance, la pérennité, le reflet de son adaptation.
Revenir en haut Aller en bas
http://aventure-citroen-min.forumactif.com
aérodyne



PRENOM : Laurent
Localisation : 18700 AUBIGNY sur NERE
Date d'inscription : 01/01/2016
Messages : 120
Age : 56

MessageSujet: Re: Citroën Autocar U23 de 1948 carrossé par Belle-Clot   Ven 12 Oct - 19:12

Encore un superbe reportage Alain. J'attends le modèle version citromini
Revenir en haut Aller en bas
 
Citroën Autocar U23 de 1948 carrossé par Belle-Clot
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Autocar Type 45 carrossé par Frappa
» Car Citroën C6
» Citroën Kégresse P28
» My collection Citroën
» Véhicules CITROËN dans la GENDARMERIE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La grande aventure des petites Citroën :: La période Michelin, la faillite évitée :: Prototypes, véhicules d'essais, projets et autres modifications-
Sauter vers: